Banque. BGFI lance la construction d’un nouveau siège à Douala

0
66

La pose de la première pierre est annoncée dans quelques jours et se situe dans le cadre de la nouvelle vision de cet établissement de crédit qui vise 5000 milliards de total bilan en 2025.

- Publicité -

Le groupe BGFI Bank  a célébré cette année son cinquantième anniversaire et a lancé par la même occasion son nouveau projet d’entreprise. Baptisé « Dynamique 2025 ». Ce plan stratégique vise d’ici 2025, à franchir la barre de 5000 milliards total bilan annuel. Dans cette dynamique, le management de la banque compte sur sa filiale Cameroun.  Dans une interview accordée au journal Ecomatin, le PDG du groupe fait savoir que l’une de ses priorités est la construction d’un nouveau siège au quartier Bonapriso à Douala et dont « la pose de la première pierre est imminente ». Les autres priorités portent notamment sur les systèmes d’information et les fonds propres de la filiale. « Vous savez que dans notre métier, plus vous avez de fonds propres, plus votre limite en termes de financement est importante. Quand vous combinez les systèmes d’information, l’immobilier et le renforcement des fonds propres de la filiale, nous sommes largement au-dessus de 25 milliards de FCFA », a indiqué. Henri-Claude Oyima

 « Dynamique 2025 » repose sur 5 piliers stratégiques. La gouvernance ; les ressources humaines ; la maîtrise des risques, le contrôle interne ; le développement et la garantie des ressources.  « Je parle ici de la trésorerie, le système d’information, le patrimoine immobilier que nous allons renforcer. D’ailleurs la semaine prochaine, nous allons poser la première pierre de notre siège, ici, au Cameroun à Douala ».  C’est sur ces piliers que le groupe compte  s’accrocher pour atteindre l’objectif de 5000 milliards de total bilan en 2025. « Etant entendu que fin décembre 2020, nous étions à 3500 milliards de FCFA, il nous reste aujourd’hui 1500 milliards à réaliser pour atteindre notre objectif », se montre confiant le PDG.

En plus de l’immeuble siège qui sera construit à Douala, le groupe annonce de nouvelles filiales ainsi que de nouveaux métiers qui s’ajouteront aux quatre métiers déjà existants. La banque d’entreprise, la banque commerciale, la banque privée et  gestion d’actifs ainsi que  les assurances et micro finances.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here