dimanche 22 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Lions indomptables : vers le recrutement d’un entraineur camerounais ? Spécial

Lions indomptables : vers le recrutement d’un entraineur camerounais ? Crédit photo

Le successeur d’Hugo Broos sur le banc de touche de l’Equipe nationale fanion pourrait être un technicien de nationalité camerounaise.

La page du sélectionneur des Lions indomptables, le Belge Hugo Broos, semble complètement tournée après que le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football a prononcé récemment la résiliation de son contrat. Les patrons du football camerounais envisagent déjà de lui trouver un successeur sur le banc de touche de la sélection nationale fanion, et ont prioritairement ouvert la brèche d’une nationalisation du poste. «Nous sommes en train de préparer la CAN 2019, et on ne peut pas prendre la décision de démissionner l’entraineur sans envisager de suite. Nous sommes en train de discuter avec des Camerounais que nous allons recevoir dès la semaine prochaine», a confessé Dieudonné Happi le président du Comité de normalisation, jeudi au cours d’une conférence de presse à Yaoundé.

Des auditions d’entraineurs camerounais devraient s’ouvrir la semaine prochaine, et même si le patron du football local n’a pas laissé poindre l’identité des postulants, il n’en fait pas moins une question importante. «Si au terme de nos échanges il s’avère que c’est un Camerounais qui peut nous permettre d’atteindre nos objectifs recherchés, ma foi, il sera retenu. De même que si c’est un entraineur étranger qui s’avère être la meilleure chance de réussite pour le Cameroun, on fera de même», renchérit le président du Comité de normalisation.

Quid des «sorciers blancs» ?

Il ne ferme cependant pas la porte au recrutement éventuel d’un potentiel entraineur expatrié. Et si d’aventure un appel à candidature était lancé dans les prochains jours, les sollicitations de «sorciers blancs» seraient également examinées. Il faut souligner que les Lions indomptables seniors ne disposent d’aucune activité avant le mois de mars 2018, et que, même si le besoin du recrutement d’un entraineur ne se fait pas pressant, comme le limogeage d’Hugo Broos à deux mois de l’expiration de son contrat ne semblait pas opportun non plus, le comité entend tout de même régler cette question avant de rendre son tablier d’ici au 28 février prochain à l’épuisement de son magistère.

Dernière modification le jeudi, 14 décembre 2017 21:39

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages