Bananes : 764 tonnes exportées en juillet 2021

0
56

Les exportations du produit sont passées de 11 695 tonnes à 12 459 au cours du mois de dernier.


L’exportation de la banane camerounaise regagne peu à peu son potentiel d’il y a quelques années. Cela s’est encore observé au cours du mois de juillet dernier. Les exportations de la banane produite au Cameroun se sont élevées à 12 459 tonnes. Les cargaisons ainsi exportées sont en hausse de 764 tonnes par rapport au mois de juillet 2020, au cours duquel les producteurs locaux avaient expédié 11 695 tonnes vers le marché international. Ce sont des données statistiques publiées par l’Association bananière du Cameroun (Assobacam). Ce regain de vitalité de l’activité provient d’une part de la société des Plantations du Haut Penja (PHP). La filiale locale de la Compagnie fruitière de Marseille affiche des exportations de 10 352 tonnes en juillet 2021, soit 404 tonnes de plus que les 9 948 tonnes exportées au cours du mois de juillet 2020. D’autre part, elle est tributaire de la relance des activités de la Cameroon Developpement Corporation (CDC). Le deuxième employeur camerounais a exporté 1 012 tonnes de bananes en juillet dernier, contre 678 tonnes un an auparavant. L’une des meilleures performances réalisées par la CDC depuis la menace de ses activités par les rebelles cesses sionistes dans le contexte de crise sécuritaire qui sévit depuis 2016 dans sa zone d’activité consituée des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Toutefois, même avec ce regain d’activité, la CDC peine à regagner son statut habituel de deuxième plus grand exportateur du pays. Elle est devancée par Boh Plantations PLC. Selon les données de l’Assobacam, cet opérateur privé a exporté 1 095 tonnes de bananes en juillet 2021, contre 1 069 tonnes en juillet 2020. C’est donc cet ensemble de bonnes performances qui a contribué à accroître les recettes d’exportations du pays, l’une des principaux produits d’exportation du Cameroun.

- Publicité -

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here