Le code unique #237# officiellement opérationnel

0
111

En signant un accord de partenariat commercial avec la Campost le 14 juin dernier, la filiale camerounaise du groupe bancaire Ecobank est devenue le premier opérateur à en bénéficier.


Inaugurée en mars 2020, la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques a son premier client : Ecobank Cameroon. L’établissement de crédit lance Ecobank Mobile, une plateforme de paiement mobile via le code unique #237#. A la faveur d’une convention de partenariat commercial signée avec la Cameroon Postal Services (Campost) le 14 juin dernier, la filiale camerounaise du groupe Ecobank a choisi le short code 326. Ainsi donc, il suffit de taper le code #237*326#, pour accéder à tous les services bancaires mobiles Ecobank, sans connexion internet et sans smartphone. Le service est disponible sur tous les réseaux mobiles du Cameroun et offre plusieurs facilités à ses utilisateurs : accès au compte bancaire, paiement de factures notamment d’électricité, paiement des droits universitaires, transactions avec d’autres banques, retrait d’espèces sans carte bancaire, achat de crédit téléphonique etc.

- Publicité -
Services

Selon la ministre des Postes et Télécommunications qui a présidé la cérémonie, il s’agit tout d’abord «d’un partenariat gagnant – gagnant entre deux entités, l’une du secteur public et l’autre du secteur privé, partageant le même idéal de développement du numérique au Cameroun». Il s’agit ensuite dit-elle, de l’accélération du processus de développement de l’inclusion financière et de la réduction de la fracture numérique au Cameroun. «Il s’agit enfin à travers la signature de cette convention, de la preuve de l’importance de la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques dans l’interconnexion des réseaux et des entreprises pour le développement des paiements mobiles», at-elle poursuivit. La plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques, Switch national comme on l’appelle, est en effet présentée comme une infrastructure unifiée qui se veut la seule interface avec les réseaux des opérateurs concessionnaires et qui permet aux fournisseurs de services de communications électroniques utilisant la ressource USSD de se connecter. Le principal impact de cette infrastructure est l’inclusion numérique et financière qu’elle entraîne, du fait de la grande pénétration mobile dans notre pays avec un impact certain pour le développement de l’économie numérique. «L’économie numérique étant essentiellement une économie de services, cette plateforme encourage l’émergence d’un écosystème favorable au développement d’une industrie locale des TIC, soutenue par les jeunes porteurs de projets, de services financiers numériques de plus en plus variés, et au-delà, l’émergence d’une réelle économie digitale», a déclaré la ministre.

A travers cette plateforme qui garantit un accès équitable à tous les opérateurs au marché des transferts financiers électroniques, la fin de la concurrence déloyale est en ligne de mire. Le Switch national se veut être un instrument au service du développement de l’économie numérique dans notre pays avec pour valeur ajoutée l’équité du jeu concurrentiel, et la diversification des services numériques à travers tout le territoire national. Minette Libom Li Likeng invite donc les opérateurs des secteurs bancaire et des communications électroniques à suivre le pas d’Ecobank. «Afin ditelle, qu’ils s’approprient les défis liés à la convergence numérique et les opportunités offertes par la plateforme nationale d’agrégation des communications électroniques, pour une transition réussie vers la finance numérique».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here