Marketing. Comment faire acheter plutôt que vendre

0
48

Des techniques ont été dispensées dans le cadre d’un programme de formation lancé à Douala au bénéfice des acteurs du secteur informel.

- Publicité -

L’initiative est dénommée Sales Influence Programm. Il s’agit d’un programme de formation porté par Projection Company, une entreprise spécialisée en développement commercial, comme solution au déficit de connaissance et de compétences observé chez les chefs d’entreprises, les employés, les acteurs du secteur informel ainsi que les étudiants.  En réalité, il intervient dans un contexte où plus de 80% des entreprises sont des PME  et plus de la moitié d’entre elles ferment avant la cinquième année. Pour Projection, l’une des causes de cet échec est le défaut de plan, notamment de plan de développement commercial et  de plan marketing. En plus, bon nombre parmi les dirigeants de ces entreprises sont incompétents, par manque de formation. Parlant purement du domaine commercial, une analyse faite par cette compagnie relève que 80% des PME ont du mal à trouver de nouveaux clients  et plus de 50% des commerciaux n’ont jamais été formés. Bien plus, plus de 80% des jeunes actifs aujourd’hui travaillent dans le secteur informel. « Nous pensons qu’il est urgent de vulgariser
 les outils, techniques de vente et de management commercial auprès, des entrepreneurs, employés et étudiants quelques soient leurs spécialités et leurs filières, selon de modèle Africain
 », fait savoir Richard Siayojié, promoteur de cette initiative.  Directeur commercial chez Razel, il souhaite mettre ses 25 années d’expérience au service des jeunes, en leur apprenant les techniques de vente.  L’idée ici n’étant pas de vendre, mais faire acheter. Une édition de Sales Influence Programm s’est tenue il y a quelques jours à Douala. Les participants ont été édifiés notamment sur comment convaincre, négocier et fidéliser. Le programme Sales influence vise à aider les hommes à faire croitre leur potentiel et  le  chiffre d’affaires  de leurs entreprises.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here