Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie : « impulser la transformation structurelle de l’économie ».

Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire dresse le bilan technique des actions menées dans le cadre de son Plan de Travail Annuel (PTA) 2022.

- Publicité -

« Avec l’arrimage des cadres stratégiques de performance du Minepat à la SND30 les activités du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire sont, depuis l’exercice 2022, structurées autour de quatre programmes […] Grâce au budget dont le Parlement l’a doté en 2022, le Minepat a conduit ses activités, afin d’atteindre les résultats poursuivis par ses programmes ».

Bilan satisfaisant

« A cet égard, le bilan technique de mise en œuvre des programmes du Minepat se présente ainsi qu’il suit : S’agissant du Programme 019 intitulé : « Renforcement de la planification stratégique et intensification des actions d’aménagement durable du territoire », dont les indicateurs sont le « Taux des activités budgétisées alignées sur les cadres d’interventions stratégiques » et la «Proportion des outils stratégiques à jour et arrimés à la SND30 », ceuxci affichent au 30 septembre 2022, respectivement 78,18 % et 80,12 %.

Dans le cadre de l’appui et du suivi des actions de développement régional et local, la mise en œuvre des programmes et projets s’est poursuivie avec le Sous-Programme de Réduction de la Pauvreté à la Base (SPRPB) ; le Programme National de Développement Participatif (PNDP) ; le Programme Agropoles ; le Programme d’Exécution de la Convention « Riz-Maïs » et de la Convention« Manioc » ; le contrat-plan Etat Commune de Lagdo ainsi que le Projet Filets Sociaux. Dans le même ordre d’idées, quelques études ont démarré. Il s’agit entre autres de l’étude pour la création du Centre des réseaux des filières de croissance au Cameroun ainsi que de celle sur l’impact du transport frontalier dans le développement des Communes riveraines au Cameroun, cas de la Région de l’Extrême-Nord».

Mise EN œuvre de LA snd30

« Relativement à l’opérationnalisation et au suivi-évaluation de la mise en œuvre de la SND30, la vulgarisation de la SND30 s’est poursuivie. De même, les programmes ministériels assortis des Cadres Stratégiques de Performance alignés aux orientations de la SND30 ont été élaborés et validés par le Comité Interministériel d’Examen des Programmes. Les travaux d’opérationnalisation des plans phares identifiés dans la SND30 quant à eux se sont poursuivis avec le

Programme d’Impulsion Initiale de la SND30 (P2ISND30). Le P2I-SND30 vise à donner une première impulsion rpide à la transformation structurelle de l’économie à travers un portefeuille d’interventions et d’opérations bien structurées.

Ce portefeuille comprend 30 interventions réparties dans les branches prioritaires identifiées par la SND30Des conférences spéciales de budgétisation des projets du P2I-SND30 ont été organisées avec les différentes administrations concernées en vue de sa mise en œuvre dès 2023. Par ailleurs, les revues sectorielles de mise en œuvre de la SND30 ont été organisées dans les sept secteurs que sont : l’Education et la Formation professionnelle, la Santé publique, les Infrastructures, la Gouvernance et Souveraineté, le Rural, les Industries et Services, le Social. A l’issue de ces revues, les rapports sectoriels ont été validés.

S’agissant du rapport national de suivi de la mise en œuvre de la SND30, il est en cours de finalisation et sera validé dans le cadre de la 2ème session du Comité National de Suivi-Evaluation de la SND30 ».

Aménagement du territoire

« En ce qui concerne le renforcement de la dimension population dans les plans et programmes de développement, les travaux préparatoires au dénombrement principal du 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH) se sont poursuivis. Le gouvernement a confié au Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) la mission d’évaluer la mise en œuvre de cette activité. Au terme de cette mission, il est apparu nécessaire de procéder à l’actualisation de la cartographie censitaire, de solliciter les partenaires au développement pour un financement partiel du dénombrement proprement dit, et de conforter l’option de la mutualisation effective des opérations du Recensement Général de l’Agriculture et de l’Élevage (RGAE) et du 4ième RGPH.

Quant à la maîtrise et la mise en valeur des potentialités du territoire et de ses frontières, les travaux d’élaboration du Plan de Zonage du Territoire National se sont poursuivis. La prochaine étape va consister à dresser un plan indicatif d’affectation des terres.

Par ailleurs, le Schéma National d’Aménagement et de Développement Durable du Territoire a été achevé ainsi que les Schémas Régionaux de l’Est et du Sud. Les travaux d’élaboration des schémas des autres Régions sont rendus à une étape intermédiaire avec la contractualisation territoriale pour la plupart. S’agissant des études d’aménagement, certaines sont achevées à l’instar de l’Atlas de développement physique du Cameroun, du Programme de développement des aires aménagées le long des routes nationales et du réseau intégrateur d’Afrique Centrale. D’autres sont en cours de finalisation notamment, le Programme de développement des zones frontalières du Cameroun, la réalisation des études en vue de la protection des berges, la construction des digues de protection et autres aménagements connexes dans la péninsule de Bakassi et les localités environnantes.

En outre, les Projets d’Aménagement et de Valorisation des Investissements dans les Vallées de la Bénoué (VIVA-Bénoué) et du Logone (VIVALogone) ont démarré. Ces projets visent à fournir les services d’irrigation et de drainage durable en vue d’améliorer la production agricole dans les localités concernées. Pour ce qui est de la réalisation des infrastructures d’aménagement du territoire, les travaux d’extension du réseau d’adduction d’eau potable de Soulédé Roua ainsi que ceux de l’adduction d’eau potable de Mindif ont été achevés. Les études techniques en vue de la construction de la route Gazawa-Hina-Bourha-Boukoula ont également enregistré de réelles avancées.

Enfin, les travaux prescrits dans la mise en œuvre du Planut relevant de l’aménagement du territoire ont également connu des avancées notables.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.