54 milliards d’appui budgétaire obtenu de la Banque mondiale

0
74

L’accord de crédit à été signé le 16 juin dernier entre le ministre alamine Ousmane mey et la directrice adjointe des opérations de l’institution internationale au Cameroun, Keiko Kubota.


54,1 milliards de plus pour la viabilisation des finances publiques. Le Cameroun a signé avec l’Association Internationale de Développement (IDA), un nouvel accord de crédit pour le financement de la troisième opération d’appui aux politiques de développement du Cameroun. Faisant suite au décret du 10 juin 2021 signé par le président de la République, habilitant Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat) à contracter ce nouvel emprunt, le document a été scellé le 16 juin dernier avec Keiko Kubota, directrice adjointe des opérations de la Banque mondiale au Cameroun. Selon la représentante de l’IDA, institution de la Banque mondiale spécialisée dans l’accompagnement des pays en voie de développement, ce financement vise à soutenir les efforts du gouvernement dans son programme de réformes visant à « améliorer la viabilité budgétaire et la gestion du secteur public, appuyer la viabilité financière et l’efficience des secteurs productifs clés, et troisièmement à augmenter et améliorer les services sociaux de la protection sociale », a listé Keiko Kubota avant de préciser, qu’il s’agit d’une aide au Trésor public. Il va donc s’agir avec cet autre appui, de poursuivre les efforts consentis dans le cadre des réformes budgétaires, malgré la pesanteur de la pandémie Covid-19».

- Publicité -

Troisième du genre depuis décembre 2017, cette opération porte à 500 millions de dollars la somme des fonds décaissés par l’IDA en vue de soutenir ces efforts du gouvernement, soit un peu plus de 270 milliards de francs CFA, mis à disposition du Cameroun sous forme de soutien budgétaire. Le ministre Alamine s’est par ailleurs appesanti sur l’intérêt pour le Cameroun d’obtenir un tel crédit. « Ces fonds seront directement affectés aux ressources du Trésor public. Le Cameroun pourra en disposer en fonction des orientations en matière des dépenses de l’Etat. Cette opération vient compléter les deux précédentes opérations également réussies, sur la base d’un calendrier et d’une panoplie de réformes qui ont été réalisées par le Cameroun».

UN PORTEFEUILLE RICHE DE 986 MILLIARDS

La Banque mondiale est le principal bailleur de fonds du Cameroun, avec un portefeuille actif de plus 986 milliards de francs CFA, pour 15 projets actifs d’une moyenne de 4 ans et essentiellement basé sur des ressources concessionnelles de l’IDA. Ce portefeuille est constitué à 68% de prêts concessionnels, à 31 % de crédits pour le compte du guichet Pulse, et à 2 % de dons. Bien plus, a souligné le ministre Alamine Ousmane Mey, le financement de cinq autres projets a déjà été approuvé par le conseil d’administration de la Banque mondiale, pour une enveloppe globale de 772 millions de dollars, soit un peu plus de 417 milliards de francs CFA .

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here