Forte mobilisation des militants de Maurice Kamto

Du Tribunal militaire à son domicile, en passant par la prison principale de Kondengui, les militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun se sont montrés déterminés à soutenir Maurice Kamto jusqu’au bout.

0
304

Rien ne pouvait arrêter les militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun samedi dernier. Venus en masse pour soutenir leur champion, ils se sont retrouvés à l’entrée du Tribunal militaire de Yaoundé autour de 9 heures du matin. Pendant 4 heures de temps, c’est-à-dire de leur arrivée jusqu’au moment où le verdict a été rendu, ils n’ont pas lâché de délires pendant une seule minute. Au moment où le Tribunal s’est prononcé, ils ont coupé la route principale avec des pancartes, sur lesquelles on pouvait lire « Libre enfin ! » ou encore « Maurice Kamto le sauveur ». Une fois la décision connue, ils se sont dirigés en masse vers la prison principale de Kondengui. Devant cette maison d’arrêt, un dispositif sécuritaire impressionnant a été déployé pour empêcher les partisans de Maurice Kamto d’accéder à la prison. Mais celui-ci n’a pas dissuadé les militants. Par plusieurs centaines ils se sont regroupés sur une ruelle qui mène tout droit à la prison annexe de Kondengui. Pancartes et tiges de l’arbre de la paix en main, ils ont entonné des chants de ralliement. Visiblement, ils étaient décidés à rentrer avec leur président. Et Malgré le soleil accablant, ils n’ont eu de cesse de chanter et de crier. 15h40minutes, le portail de la prison principale de Kondengui s’ouvre. Les premiers prisonniers sortent à bord d’un véhicule Toyota Highlander immatriculé Lt 412 IP. Les journalistes venus très nombreux accourent pour prendre les premières images. Impossible de filmer, la lignée de voitures sort avec une vitesse incalculable. En équipe sur les motos affrétées pour la circonstance par les militants de Maurice Kamto se dirigent vers son domicile au quartier Santa Barbara à Yaoundé. Tout le long du chemin, les partisans du MRC manifestent chacun à sa manière sa joie. A la résidence du leader du MRC, après plus de deux heures d’ambiance, Maurice Kamto qui selon certaines indiscrétions ne voulait pas faire une sortie, consent enfin de parler. « Je teins à dire merci à tous ceux qui m’ont soutenu et continuent de me soutenir, je vous ai dit une chose, je ne vous trahirai jamais, la lutte que nous menons est une lutte politique. Elle se fait dans la paix et continuera dans la paix. Au départ de notre parti, je vous avais dit que nous allons libérer le Cameroun dans la paix », a déclaré Maurice Kamto du haut de l’estrade qui a été placé sur sa cours. Après lui, la majorité des anciens prisonniers sont montés à l’estrade et chacun a à sa manière remercié les militants pour leur soutien, sans manquer d’appuyer que le combat va continuer.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here