Cameroun : Vincent aboubakar, une absence remarquée

Déclaré forfait pour cause de blessure, le talent et la bonne humeur de l’auteur du but victoire à la CAN 2017 vont manquer cette année à ses coéquipiers.

0
960
Dur de vivre la Can loin des pelouses

S’il y a un joueur qui va manquer aux Lions Indomptables durant cette Coupe d’Afrique des Nations (CAN) qui se déroule en Egypte, c’est bien lui, Vincent Aboubakar. Auteur du but qui a permis à la sélection nationale de football fanion du Cameroun de remporter son cinquième titre continental le 5 février 2017 à Libreville (Gabon), l’attaquant du Fc Porto a été déclaré forfait. La faute à une (vilaine) blessure qu’il a contractée à l’entrainement avec son club, peu avant son départ pour le stage avec les Lions Indomptables. Joueur talentueux considéré comme l’un des meilleurs atouts offensifs du Cameroun depuis le retrait de Samuel Eto’o fin 2014, l’absence de Vincent Aboubakar fait un peu paniquer au sein de la tanière.

Les joueurs et le staff technique l’avouent : son impact, ses dribbles parfois osés, sa détermination sur le terrain et son sens du but vont manquer. Sans lui, les matchs de la sélection nationale seront différents. « Je pense que tout le monde sait que quand Vincent Aboubakar est à 100 %, il est prêt à mouiller le maillot, et on sait ce qu’il peut apporter. Malheureusement, il n’était pas prêt pour figurer dans la liste des 23. Nous sommes très déçus par cette nouvelle », regrette Patrick Kluivert, entraîneur adjoint des Lions Indomptables. Pour l’ex attaquant vedette des Pays-Bas, l’absence de Vincent Aboubakar pourrait tout aussi bien avoir un impact sur le rendement de la sélection nationale que sur la vie au sein du groupe. « Vincent [Aboubakar, Ndlr.] est un joueur fantastique, il a des qualités énormes. C’est vraiment un plus quand il est sur le terrain, mais c’est aussi un maillon important pour la vie du groupe Il est très utile dans et en dehors du groupe. Nous sommes déçus qu’il ne soit pas avec nous », poursuit l’ex-buteur du Fc Barcelone.

L’absence de Vincent Aboubakar est encore plus mal vécue par ses coéquipiers. Notamment pour Ambroise Oyongo Bitolo. « Personnellement, ça m’a fait mal de savoir que Vincent Aboubakar ne pouvait pas venir avec nous à la CAN, parce qu’il est blessé. Quand on regarde la manière avec laquelle il travaillait dur pour revenir, on sentait qu’il avait vraiment envie de jouer cette compétition », confie le joueur de Montpellier en Ligue 1 française. Pour lui, les Lions Indomptables seraient différents si Aboubakar était avec eux à Ismaïlia où vont se disputer tous les matchs du groupe F. « Si on l’avait dans le groupe, dit-il, je pense qu’on aurait eu un grand plus. Du coup, son absence est un peu difficile à digérer mais nous devons accepter le coup. Aujourd’hui, nous avons des attaquants qui peuvent valablement représenter le drapeau national ». Blessé en septembre 2018, Vincent Aboubakar a en effet passé une grande partie de la saison à l’infirmerie. De retour dans les stades au début du mois de mai, le joueur du FC Porto s’est de nouveau blessé à l’entrainement avec son club, peu avant son départ pour le stage en sélection nationale le 4 juin à Madrid (Espagne).

Par Arthur Wandji, envoyé spécial

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here