Télécommunications : Le Cameroun se dote d’un réseau sécurisé

L‘infrastructure basée à Yaoundé a été présentée à la presse le 13 juillet dernier par la ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng.

0
94
Le Cameroun se dote d'un réseau sécurisé

Il s’agit d’une infrastructure de télécommunications à ressources partagées baptisée, Réseau National des Télécommunications d’Urgence (Rntu). Celle-ci consiste à fédérer les communications des administrations intervenant dans la prévention et la gestion des catastrophes au Cameroun. Coût du projet construit par ZTE corporation : 77,7 milliards de francs CFA, fruit d’une convention de financement signée le 29 octobre 2013, entre le ministère en charge de l’Economie et la banque d’export-import de Chine (Eximbank-Chine). Ainsi, le Rntu est constitué d’un Centre des Opération d’Urgence (Cnou) à Yaoundé avec un backup à Douala, et est interconnecté à huit centres régionaux dans chacune des autres régions du pays. Ce projet structurant apprend-on s’inscrit dans la politique des grandes réalisations qui engage le Cameroun dans sa marche vers l’émergence. « La mise en œuvre du Réseau National des Télécommunications d’Urgence (Rntu) contribuera de manière significative à améliorer le système national de prévention et de gestion des catastrophes, ainsi que les autres situations nécessitant des secours d’urgence, en vue de protéger les populations et leurs biens » a expliqué la ministre des Postes et Télécommunications Minette Libom Li Likeng, lors d’une visite au siège de l’infrastructure le 13 juillet dernier à Yaoundé. A la croire, il s’agit d’un projet gouvernemental qui a été mis en œuvre à la suite de la visite qu’a effectuée le président de la République en Chine en juillet 2011, dans l’optique de répondre aux catastrophes notamment par la mise en place d’un dispositif de communication adéquat pour un Système d’Alerte Précoce efficient.

- Publicité -


Sécurité

Lors de la présentation qui a été faite, l’on apprend que le Réseau National Des Télécommunications d’Urgence comprend 5 grandes composantes. La première, c’est le Réseau de Radiocommunication à Ressources Partagées (Rrrp). Il s’agit d’un réseau sans fil doté des services modernes notamment l’itinérance transparent, l’interopérabilité ainsi qu’un niveau de fiabilité très élevé. Ce système est construit pour mettre à la disposition des différentes structures. Cette composante permet aux équipes du gouvernement de gérer les urgences de manière confidentielle et sécurisée sans avoir besoins de passer par un réseau public. La deuxième composante est appelée : Système de Communications d’Urgence (Cers), un système intégré de gestion des appels d’urgence qui vise à assurer la prise en charge des appels de détresse provenant de n’importe quel abonné détenteur d’un terminal mobile avec ou sans puce. C’est un outil efficace de gestion d’urgence qui permet d’automatiser et d’affiner les fonctions de gestion des urgences, notamment par une prise en charge rapide et précise des incidents, et l’accès à des informations telles que des bases de données. Il permet également les communications bidirectionnelles entre les répartiteurs et les unités mobiles.


Vidéosurveillance


Il y a ensuite le Système de Vidéosurveillance (VSS). Celui-ci vise à assurer la protection des biens et des personnes en véhiculant, enregistrant et en exploitant les images prises par un ensemble de caméras installées dans tous les chefs-lieux de région du Cameroun avec écrans de visualisation, de supervision et de traitements de données logés dans les centres de Télécommunications d’Urgence. L’autre composante du Rntu c’est le Système de Vidéoconférence (VCS). Il s’agit d’une technologie qui permet, depuis un micro-ordinateur, de communiquer avec un interlocuteur distant et de le voir en temps réel dans une fenêtre virtuelle à l’écran. Enfin, il y a le Système e-police. Une plateforme technologique centralisée de gestion des opérations de sécurité qui offre plusieurs services, notamment : la gestion des informations policières, la gestion des informations des criminels, la gestion des affaires pénales, la gestion des individus recherchés, le portail de gestion du système, le renforcement des capacités des policiers.

Par Axel Abanda

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.