Résilience des entreprises : ce que propose le Gicam

Le Groupement Inter Patronal du Cameroun a récemment produit un plan de continuité d’activités qui permet de protéger les sociétés des effets pervers de la crise sanitaire actuelle.

0
280
Résilience des entreprises: ce que propose le Gicam

Dans le but de protéger les entreprises des effets négatifs du coronavirus, le Groupement Inter Patronal du Cameroun (Gicam) a récemment publié un support qui permet aux chefs d’entreprises de réajuster leurs stratégies pendant cette période de crise sanitaire. Il s’agit du Plan de Continuité d’activités, une méthode intelligente qui permet de mettre les entreprises à l’abri des chocs qu’elles pourraient subir. Cet outil suggère aux chefs d’entreprise, dans un premier temps, d’identifier ses produits et services, car soutient le groupement, dans les moments difficiles, toute entreprise gagnerait à se concentrer sur son offre de base. Ceci pourrait se faire en ayant une idée claire sur la demande qui est faite pour chaque produit. Ensuite s’interroger sur la part du chiffre d’affaires que génère chacun des produits de l’entreprises. Les prochaines consistent à chercher à savoir si la non-livraison des produits entache la réputation de l’entreprise, selon le Gicam. Dans cette perspective, le Gican demande d’identifier les procédures qui endiguent la livraison, puis esquisser le cycle de vie de ses produits. Par ailleurs, il faudra identifier et détailler sept étapes de livraison de son produit, et ce, de l’achat à la vente. Ensuite, il faudra repérer les perturbations qui pourraient affectées chaque étape à l’instar de l’interruption des chaînes d’approvisionnement. Pour résoudre ces contraintes, il est conseillé d’établir les mesures pour limiter les perturbations et définir les responsabilités. De plus, conseille le Gicam, à chaque étape, l’évaluation des risques de chaque étape s’avère indispensable tout en formulant la solution qui pourrait permettre d’atténuer le risque. A titre       d’illustration, si ses employés ne peuvent pas travailler à partir de la maison, leur trouver des équipements de protection individuelle. Aussi, l’autre méthode consisterait à mettre de l’argent de côté au cas où les prix des fournitures indispensables comme les boîtes de conserve augmenterait. Toutefois, le Gicam propose de faire du Plan de Continuité d’Activités un document évolutif, qui s’adapte à l’évolution de la situation sur le terrain. Ceci n’excluant pas la situation qui prévaut au niveau international. Tout ceci pourrait permettre, estime le Gicam, à mieux protéger les entreprises en cette période de crise sanitaire. 

Par Junior Matock ( Défis Actuels 488)        

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.