Carrière : André Onana et les Lions indomptables, c’est terminé

Un post de celui qui était encore au démarrage de la Coupe du monde,le portier principal de la sélection, en fait l'annonce.

André Onana tourne la page des Lions indomptables

André Onana met un terme à sa carrière internationale. Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux depuis ce matin du 23 décembre 2022, le gardien titulaire des Lions indomptables annonce clairement qu’il tourne la page de la sélection nationale :  » Toute histoire aussi belle soit-elle, a une fin. Et mon histoire au sein de l’équipe nationale du Cameroun appris fin », peut-on lire dans ce post.

- Publicité -

C’est un post encore en cours d’authentification car il ne figure pas sur les plateformes numériques du joueur. Mais  » Il n’a pas donné l’impression qu’il envisageait cela, mais c’est possible car quand on échange avec lui, il est très déçu. Il a été très touché par ce qui s’est passé au Mondial  », assure un proche de l’homme.

Le sociétaire de l’Inter Milan ne justifie pas sa décision subite. Mais c’était prévisible, avec le feuilleton de la Coupe du monde 2022. Le gardien principal des Lions indomptables avait quitté le groupe après avoir joué un seul match (perdu contre la Suisse,1-0). Le matin du match contre la Serbie, une brouille jusqu’ici inexpliquée a vu l’homme quitter le groupe. Certaines sources attribuent être mise à l’écart au joueur pendant que d’autres le disent avoir été chassé par le staff, parfois même par Samuel Eto’o le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Rigobert Song Bahanag le sélectionneur manager des Lions indomptables avait alors dénoncé  » l’indiscipline » de son poulain, sans être précis. Mais il est certain, de par des sources concordantes, que le gardien ne s’est pas accordé avec le staff sur les choix du sélectionneur. Le nom de Nicolas Nkoulou a été cité comme étant la pièce que le dernier rempart ne souhaitait pas avoir devant lui dans la charnière centrale du fait de son style de jeu. Alors que les Camerounais attendaient encore des explications sur cette situation, l’un des acteurs décidé de prendre une retraite internationale anticipée.

Le message d’André Onana

Pour autant, celui qui s’est est à peine imposé dans les buts des quintuples champions d’Afrique il y a trois ans, ne laisse pas entrevoir qu’il rumine une quelconque haine contre son pays, encore moins contre la sélection nationale qu’il avait la lourde responsabilité de défendre :  » Je vais continuer, comme le font les 27 millions de Camerounais à chaque match, à suivre et supporter notre équipe de l’extérieur  », promet-il.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.