Présidentielle 2018 : Maurice Kamto rejette le verdict de la cour constitutionnelle

Le candidat du Mrc vient d’en faire l’annonce.

0
494
Kamto persiste et signe qu'il a gagné

A peine le Conseil constitutionnel a proclamé Paul Biya vainqueur de l’élection présidentielle du 07 octobre 2018, Maurice Kamto a réagi par la voie de sa page dédiée à cette élection, pour dénoncer le hod-up du Conseil constitutionnel. Le candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) réaffirme sa victoire tel qu’annoncée lors d’une conférence de presse donnée au siège de son parti le 8 octobre dernier. Cette fois-ci, celui que le juge suprême a déclaré deuxième, avance des chiffres qu’il dit être les vrais issus des urnes. Lesquels le donnent vainqueur avec 39,74% des voix. Devant son principal challenger.

Pour le professeur titulaire de droit, le Conseil constitutionnel es inféodé au Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), parti au pouvoir et donc à la solde de Paul Biya qui dirige ce parti. Le vainqueur autoproclamé entend « exercer le mandat que [m’a] confié le peuple“.

EXCLUSIF: MAURICE KAMTO REJETTE LES RESULTATS DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL

Posted by Le quatrième pouvoir on Monday, October 22, 2018

La guerre post-électorale se poursuit. Alors que son directeur de campagne a été enlevé à son domicile ainsi que plusieurs de ses proches, ainsi qu’un journaliste de la chaîne de télévision Afrique media, après une émission de télé au cours de laquelle Paul Erric Kingue clamait la victoire de son candidat et son intention de ne pas respecter les résultats contraires.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here