Justice : Essimi Menye condamné à vie

La sentence est tombée le 28 mars dernier à Yaoundé, pour l’ancien ministre des Finances, actuellement en exil aux Etats-unis.

0
1110
Essimi-Menye-pourrait-bien-rejoindre-la-prison-de-Kondengui

Le Tribunal Criminel Spécial (TCS) n’a pas été clément envers Essimi Menye. L’ancien ministre des Finances a été condamné à la prison à vie. Il a été reconnu coupable d’avoir versé 2,5 milliards de francs CFA au défunt expert-comptable, François Tchakoui, pour l’audit effectué sur les activités de la Société Générale de Surveillance (SGS). A titre de dommage et intérêt, Essimi Menye ainsi que la succession de Tchakoui François (décédé) doivent payer à l’Etat du Cameroun la somme de 2,5 milliards de francs CFA, et verser un montant de 20 millions en guise de frais de justice, a tranché le 28 mars dernier, le président du Tribunal Criminel Spécial, au cours d’une audience qui se tenait dans cette juridiction spécialisée.

Pour justifier sa décision, le TCS a évoqué la violation d’une règle de la fortune publique, les intentions criminelles à peine voilées de l’ancien ministre des Finances et les irrégularités de fond et de forme dans le processus de paiement de l’argent querellé. Ce verdict tombe malheureusement alors qu’Essimi Menyé et son coaccusé François Tchakoui qui a lui aussi été condamné, sont respectivement en fuite et décédé. Depuis sa création, le Tribunal Criminel Spécial a rendu des décisions allant des lourdes peines privatives de liberté, aux amandes exorbitantes. Les décisions de cette institution judiciaire semblent partager en commun le fait qu’aussi nombreuses qu’elles sont, elles s’avèrent inefficaces et improductives. En 2017, son président annonçait que l’instance qu’il dirige n’avait pu récupérer que 3 % de l’argent querellé. Pour le cas Essimi Menye qui vient d’être condamné à vie et par défaut, les signaux montrent que mis à part le fait que l’ancien ministre de l’Agriculture ne pourra plus revenir au Cameroun, il va continuer à vivre son exil douillet aux Etats-unis son pays d’accueil. Et ne vas jamais payer l’amende qui lui a été collée. Son coaccusé François Tchakoui qui a lui aussi été condamné est mort le 17 janvier dernier lors d’une audience, il est donc impossible qu’il fasse lui aussi la prison. A moins que la justice ne saisisse les biens de ses 2 condamnés, s’ils en ont, le fait le plus probable qui risque de clore tout cet imbroglio judiciaire, est que cette décision orne les annales du greffe du TCS.

Dans ce procès qui a abouti à sa condamnation, Essimi Menye est accusé d’avoir détourné 2,5 milliards de francs CFA, au titre d’avance d’honoraires à François Tchakoui, défunt expert-comptable au cabinet Challenger, pour l’audit effectué sur les activités de la Sgs, sur la vérification des importations. L’audit avait découvert un scandale financier de 46 milliards de francs CFA, imputé à l’entreprise suisse.

Par Joseph Essama
source : défis actuels

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here