Covid-19 : les contaminations en baisse

0
203
(200412) -- YAOUNDE, April 12, 2020 () -- People wear cloth face masks to protect themselves against the COVID-19 in Yaounde, Cameroon on April 9, 2020. Recently, the wearing of a protective mask has become mandatory for all Cameroonians wishing to approach certain hospitals and public services, like the General Hospital of Yaounde, and government bodies in the country's southwest region. (Photo by Jean Pierre Kepseu/) |

En un mois, le nombre de cas actifs est passé de 4 717 patients à 3 297. Le taux de guérison a augmenté de 4 % et celui de l’occupation des lits a chuté de 13,5 % à 8,5 %.


La propagation du coronavirus avance au ralenti au Cameroun. La situation dans les hôpitaux a commencé à s’améliorer et les contaminations sont en baisse. «Depuis environ deux à trois semaines, la situation est stable. Nous sommes d’ailleurs en train de redescendre un tout petit peu ; parce que nous avons une baisse de contaminations et aussi une chute du taux de mortalité. Au Centre de prise en charge de Orca, nous avons aujourd’hui moins de 30 personnes internées, alors qu’on frôlait les 300 patients dans ce lieu», a indiqué vendredi dernier le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie, au micro du Poste national de la Crtv.

- Publicité -

Le nombre de cas actifs enregistrés est en effet en baisse : de 4 717 patients le 1er avril 2021, on est passé à 3 297 cas. Soit près de 20 000 patients guéris dans cet intervalle de temps (70 497 rémissions contre 51 769 il y a un mois). On est passé d’un taux de guérison de l’ordre de 90 % à 94 %. Si le nombre de décès a augmenté (1 152 au 6 mai contre 851 au 1er avril), le taux de sévérité lui, a chuté de 2,5 % à 1,9 % en un mois. Idem pour le nombre de patients sous oxygène. De 122 cas au 1er avril, le chiffre est passé à 65 début mai. Avec un taux d’occupation lits qui a chuté de 13,5 % à 8,5 %. «Une fois de plus, comme lors de la première vague, nos efforts à tous, sont en train de porter des fruits, s’est réjoui le ministre de la Santé publique sur Twitter. Renforçons encore plus le respect des mesures de santé publique et le port systématique des masques, pour définitivement infléchir la courbe de la transmission du Covid-19» .

Plus de 40000 vaccinés

La stratégie gouvernementale de riposte au coronavirus initiée en mars 2020, porte donc des fruits. Malgré le relâchement observé chez les populations en début d’année, les résultats enregistrés à ce jour laissent présager une baisse continue du nombre de contaminés dans les semaines à venir. Le Premier ministre et son équipe gouvernementale sont en première ligne. Aujourd’hui, la stratégie repose actuellement sur 2 piliers : le respect des mesures barrières et la vaccination. Le Cameroun a reçu 591.200 doses de vaccin en avril. Et au 6 mai 2021, près de 40 000 personnes avaient déjà été vaccinées soit 23 882 au vaccin Sinopharm et 16 089 à l’AstraZeneca. Selon le plan de vaccination mis sur pied par le ministère de la Santé publique, priorité a été accordée aux personnels de santé de première ligne (près de 2000 d’entre eux ont été infectés depuis le début de la pandémie en mars 2020 et 33 en sont déjà officiellement décédés), y compris les agents de santé communautaire. Priorité également aux personnes présentant des comorbidités (hypertension, diabète, pathologies respiratoires, obésité), aux personnes âgées de plus de 50 ans et les autres catégories professionnelles exposées (personnel de sécurité et enseignants), considérés comme «cible de haute sécurité».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here