Drame de Kumba : Garoua porte le deuil

0
627
Garoua et son maire pleurent les enfants de Kumba

« La ville de Garoua, comme toutes les villes du Cameroun, est attristée et vivement outragée par…la tragédie » qui a frappé la ville de Kumba le 24 octobre dernier. Et le maire de la ville de Garoua a tenu à le signifier de façon particulière. Par écrit. « En m’associant à la ville de Kumba pour porter le deuil de nos enfants innocents qui ne demandaient qu’à être enseignés, je viens par la présente, vous adresser, monsieur le maire, au parent s des victimes durement éprouvés, et aux populations de votre ville mes vives condoléances, ainsi que celles des populations de la ville Garoua meurtris et sans voix devant une telle tragédie », écrit le Dr Ousmaïla Mohamadou. Et émet le vœu de voir Kumba se remettre aussitôt de ce drame et même de la crise sécuritaire même qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Afin de « retrouver son rayonnement d’antan ».

Le premier magistrat de la capitale régionale du Nord ne s’est pas contenté de souhaits de condoléances à travers des écrits qui certes restent une trace remarquable pour la ville qui concentre le deuil national observé ce 31 octobre 2020. Le frère de Garoua a puisé dans la tradition africaine qui exalte les vertus de la solidarité en cas de malheur. Ainsi, Ousmaïla Mohamadou envisage d’effectuer une visite de condoléances à Kumba afin de mieux « essuyer les larmes » des populations sœurs de cette ville qui a perdu depuis une semaine sa chaleur d’antan. En attendant la réaction divine qu’il implore pour ses frères victimes de la crise sécessionniste en cours depuis quatre ans.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.