Can U17 : Le Cameroun jouera la finale

0
935
Ils veulent réécrire l'histoire après 2003

Le Cameroun bouclera la Coupe d’Afrique des nations (Can) cadette par une finale contre la Guinée. Les Lions indomptables cadets se sont qualifiés en se montrant plus adroits aux tirs aux buts, après 90 minutes de jeu. A cette épreuve à l’issue incertaine, le portier camerounais Ekoi a réussi à arrêter le tir de Pablo, et son coéquipier Porfirio a trouvé le décor. Alors que le Cameroun, lui, avait déjà placé ses quatre tirs dans la lucarne. Les poulains de Thomas Libih pouvaient ainsi venger leur capitaine Fabrice Ndzie Mezama expulsé sur deux cartons jaunes dès l’entame de la seconde partie du match (48ème).

En finale, le Cameroun affrontera la Guinée, tombeuse du Nigeria peu avant la victoire du Cameroun à la même épreuve (10-9). La Guinée brisait un signe indien qui lui résistait déjà deux fois. Le Cameroun, lui, retrouve la finale de la Can U17 seize ans après son unique finale et titre dans ce tournoi. En 2003, la sélection U17 des Lions indomptables comprenant entre autres Stéphane Mbia, Landry Nguémo et Alexandre Song, conduite par Christian Anatole Abe’e, soulevait le trophée conquis au Swaziland devant la Sierra- Léone.

L’histoire va-t-elle se répéter ? Rien n’est garanti, face à une Guinée qui a supplanté le puissant Nigeria. Toujours est-il qu’en jouant cette demi-finale, le Cameroun avait déjà acquis son ticket pour la Coupe du monde de la catégorie qui se joue au Brésil. En deuxième sortie des matchs de groupe de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 17 ans, le Cameroun avait battu le Maroc. Un destin qui ne se dessinait pas en sa faveur en début de rencontre. D’autant plus que les Lionceaux de l’Atlas se sont montrés plus entreprenants dès l’entame, et ont matérialisé leur domination par un but de Tawfik Bentayeb (22ème). Le Cameroun subira mais aura le dernier mot à la fin. Ismaila Seidou, rétablira l’équilibre (72ème) sur un service de Steve Mvoué. Avant de donner l’avantage à son pays en chipant une balle mal contrôlée par le capitaine Ramzi du Maroc, qu’il logea dans les filets (92ème). Le Cameroun se qualifiait ainsi en demi- finale, et par le fait même, pour la Coupe du monde Brésil 2019.

La suite est de la cerise sur le gâteau. « J’avais un objectif à atteindre : c’était de me qualifier pour la Coupe du monde», confie-t-il. Mais « l’appétit vient en mangeant », a-t-il lancé. Prévoyant de faire tourner l’effectif en dernier match de poule face au Sénégal. « Nous avons déjà eu trois joueurs recalés, nous sommes restés 18 ; les deux premiers matchs, ils ont suffisamment donné, il va falloir faire attention aux cartons et aux blessures », expliquait-il. Et le match contre le Sénégal n’en était plus qu’une exercice de rodage pourtant remporté aussi (2-0).

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here