Espagne : Samuel Eto’o coupable de fraude fiscale

Le président de la Fecafoot est condamné à 22 mois de prison et écope d'une amende.

0
41

La justice espagnole a condamné ce 20 juin Samuel Eto’o à 22 ans de prison. Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a avoué le  »crime » de fraude fiscale qui lui était reproché. Des faits qui remontent à ses années du FC Barcelone, notamment entre 2006 et 2009. En plaidant coupable, l’ex attaquant vedette du FC Barcelone a plaidé la naïveté, estimant que non seulement il était encore jeune,mais qu’en plus il faisait confiance à son avocat et conseil fiscal, Mesales qu’il continue d’appeler  »mon père  ». De quoi alléger la lourdeur de la peine.

- Publicité -

Le juge a retenu 22 mois de prison à l’encontre de celui qui a tenu à assister personnellement au prononcé du verdict. Au regard de son attitude conciliante et surtout en raison de ce que la loi pénale espagnole ne prévoit pas de peine privative de liberté pour des personnes condamnées à moins de deux ans de prison. Le montant de la peine pécuniaire n’est pas connu, mais la presse espagnole parle d’1,8 million d’euros.

Alors que ses adversaires pour le contrôle de la Fecafoot crient au scandale, les partisans du plus illustre des footballeurs camerounais, relativisent et rappellent que leur protégé n’est pas seul dans cette situation car beaucoup d’autres stars et vedettes du sport en ont pâti, comme Ronaldinho, Ronaldo, Ramos,… Il doute que cela soit utilisé pour de nouvelles procédures devant les juridictions sportives.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here