Reprise des classes : Paul Biya fixe les modalités

1
875

Masques, gestes barrières, surveillance dans les cantines, 50 enfants par classe… seuls les élèves en classe d’examen et leurs aînés de l’enseignement supérieur sont concernés par la rentrée du 1er juin prochain.

Les établissements scolaires et universitaires, les grandes écoles et des centres de formation professionnelle vont rouvrir leurs portes le 1er juin prochain. Décision prise par le chef de l’Etat, qui a d’ores et déjà fixé les modalités de reprise des classes, après l’arrêt prononcé le 17 mars dernier en raison de la propagation du nouveau coronavirus. Ainsi donc, dans le souci de respecter les mesures de distanciation sociale et d’éviter une propagation du virus en milieu scolaire, Paul Biya a décidé que la reprise des cours dans l’enseignement primaire et secondaire, concernera « exclusivement les classes d’examen, dans les deux sous-systèmes d’éducation ». Concrètement, il s’agit du Cours moyen deuxième année (CMII) pour l’enseignement primaire, et des classes de troisième, de première et de terminale pour l’enseignement secondaire dans le sous-système d’éducation francophone. Et de Class Six, Form 5 et Upper-Sixth dans le sous-système d’éducation anglophone.

Les examens en juillet

Conséquence de ce bouleversement, le calendrier des examens officiels a lui-aussi été modifié. Même si les dates n’ont pas encore été officiellement communiquées, l’on sait de la voix de Joseph Dion Ngute, que ces examens débutent au mois de juillet. Autre modalité annoncée par le gouvernement, la répartition du nombre d’élèves par salle de classe est fixée à 50. « Des dispositions appropriées seront prises par le ministre de l’Education de Base et le ministre des Enseignements secondaires, pour assurer la bonne répartition dans les salles, des élèves concernés par la reprise des cours, en respectant les règles de distanciation sociale », explique le Premier ministre Joseph Dion Ngute, dans sa déclaration du 15 mai 2020. D’après le chef du gouvernement, les ministres en charge du secteur éducatif ont également été instruits de « prendre toutes les mesures utiles et nécessaires visant à rendre disponibles, à l’entrée de chaque établissement public ou privé scolaire et universitaire, les kits sanitaires requis tels que les gels hydro-alcooliques, les thermoflashs, les bacs à laver les mains ». Toutefois, poursuit Joseph Dion Ngute, « il demeure entendu que le port du masque de protection sera obligatoire pour les élèves, les étudiants et le personnel d’encadrement, dans les enceintes scolaires et les campus universitaires ». Pour ce faire annonce le chef du gouvernement, les parents d’élèves qui le souhaitent pourront fournir des masques de protection à leurs enfants. Tandis que ceux qui n’en disposeront pas « se verront octroyer gracieusement des masques dans leurs établissements de référence, selon des modalités à préciser par les ministres compétents ».

Quid des classes intermédiaires ?

Si la reprise des cours dans les établissements d’enseignements primaire et secondaire concerne exclusivement les classes d’examen, l’année scolaire 2019/2020 est donc définitivement terminée pour les élèves des classes intermédiaires. Mais l’annonce officielle se fera par le ministre de l’Education de Base et sa collègue des Enseignements Secondaires qui, de l’avis du Premier ministre, veilleront à la clôture de l’année scolaire 2019/2020 et à la remise des bulletins aux élèves des classes intermédiaires du primaire et du secondaire. Toute chose qui se fera « sur la base des évaluations réalisées au cours du 1er et du 2e trimestre », insiste Joseph Dion Ngute. Et de poursuivre : « pour ce qui est de la remise des bulletins, je précise qu’ils seront retirés dans les établissements scolaires par les parents d’élèves ou leurs représentants, suivant une programmation à définir par les chefs d’établissement. L’objectif étant d’éviter les regroupements dans les enceintes scolaires ».

- Publicité -

1 COMMENTAIRE

  1. Les enfants devraient acheter leurs goûté avant l’accès en classe un peu comme les enfants de la maternelle pour éviter les attroupement dans les cantines puisque le temps de pause est très court

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.