Manifestations du 26 janvier : Maurice Kamto et autres enfin au tribunal

Les manifestants ont été présentés au tribunal militaire ce soir.

0
751
Ils affrontent la dure réalité de la justice camerounaise

L’affaire Kamto est enfin arrivée au Tribunal militaire ce 12 février 2019. Alors que s’engageait un bras de fer entre les avocats, voire le barreau et le régime de Yaoundé au sujet des conditions de leur détention dans des cellules disséminées à travers la ville de Yaoundé. Plusieurs bus gros porteur ont transporté les « prisonniers » du Mrc des différents lieux de leurs détentions vers le tribunal sis au centre-ville de Yaoundé.

Rien n’a pu filtrer jusqu’à présent de ce qui se passe derrière le mur d’enceinte du Tribunal militaire de Yaoundé où toutes les personnes interpellées dans le cadre des “marches blanches » du 26 janvier dernier. Un fort dispositif militaire a été déployé tout autour du Tribunal. La presse interdite. Ou du moins filtrée. « Ce n’est pas encore ouvert à la presse », a gentiment signifié un policier en faction au reporter de newsducamer.com.

Toujours est-il que la phase de la détention administrative est tournée, et l’on devrait en savoir davantage sur ce qui attend Maurice Kamto et ses camarades et sympathisants. Le commissaire du gouvernement devrait le leur signifier. Après les formalités d’identification.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here