Hauts plateaux : Me Fostine Fotso au chevet des veuves et orphelins

La femme parlementaire était auprès de la famille royale et du préfet décédé en début de semaine.

0
414

Le département des hauts plateaux ne cesse de pleurer depuis le 16 novembre dernier avec le décès de Sa majesté Marcel Tayo II, jusque là chef supérieur du groupement Bangou. Et alors que l’on continue d’attendre des obsèques officielles au défunt roi, c’est la plus haute autorité administrative du département qui quitte la scène, sans avoir trouvé une solution à la crise de succession qui secoue une partie de ses administrés. L’honorable Fostine Fotso a ajouté à son écharpe de député, sa caquette d’actrice du développement économique et sociale, pour a aller essuyer les larmes des familles meurtries.

A la tête de l’association Flamme d’amour qu’elle dirige, l’élue du peuple a apporté des provisions aux veuves et orphelins royaux, pour alléger les souffrances de cette famille dont la peine s’alourdit avec la polémique sur la succession : des victuailles de toutes sortes, huile végétale, boissons, conserves, du savon et une enveloppe contenant de l’argent. De quoi satisfaire les besoins de base d’une famille condamnée par des querelles de succession au sein de la famille royale Bangou. A l’occasion, la « dame au grand cœur » a joué sa partition pour une sortie de crise : « je peux comprendre les tensions dans cette chefferie, mais il faut laisser Dieu résoudre les problèmes ». Convaincu que « Tout pouvoir vient de Dieu », sensibilise-t-elle. Non sans associer sa voie aux berceuses de la famille inconsolable.

La même mission consolatrice s’est poursuivie chez le préfet Félix Bilonougou des Hauts plateaux décédé lui aussi la semaine dernière. Dans un contexte de polémique sur la cause de ce décès brusque. Ici, après avoir entretenu la famille, la visiteuse a fait dire une messe pour le repos de l’âme du disparu. « C’est un sentiment de réconfort pour nous ; un geste pareil est très important lorsque vous avez perdu un membre de votre famille. Un membre si important », a reconnu Maurice Balou Lognoli, ancien député et chef de la famille du disparu. « L’acte que vient de poser l’honorable Fotso est un acte du vivre-ensemble. Elle a été vraie envers monsieur le préfet », a témoigné Odette Bilonougou, la veuve du préfet.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here