Egypte : drame national au Caire

Les pharaons sont tombés de haut face à l’afrique du sud (0-1), quelques heures après la défaite du Cameroun contre le nigeria (2-3). Le staff technique égyptien limogé, le président de la fédération démissionne.

0
589

Coup de tonnerre ! Les deux finalistes de la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN) sont tombés samedi dernier, au stade des huitièmes de finale de l’édition en cours. Comme le Cameroun, champion en titre, battu quelques heures plus tôt par le Nigeria (2-3) en Alexandrie, l’Egypte s’est inclinée 0-1 devant son public, face à une équipe d’Afrique du Sud joueuse. Les Bafana Bafana qui obtiennent leur billet pour les quarts de finale grâce notamment à un but inscrit en fin de rencontre réussissent l’exploit d’éliminer le pays organisateur de cette 32e édition de la grand-messe du football continental. Grosse déception donc pour Mohammed Salah et ses coéquipiers qui avaient pourtant la maîtrise du ballon, face à une équipe sud-africaine accrocheuse. Plusieurs fois à l’abordage lors de ce match très rythmé, les deux équipes ne se sont faits aucun cadeau sur les plans offensif et défensif.

Mais alors qu’on entamait les cinq dernières minutes de la rencontre, les Bafana Bafana réalisent le hold-up parfait à la 88e minute. Sur un contre savamment mené sur le côté droit, Percy Tau parvient à trouver Lebo Mothiba, tout seul dans l’axe. Ce dernier n’a aucune peine à tromper Mohamed Elshenawy, sortit pour le contrer (0- 1). Un but, et c’est suffisant pour faire plier les Pharaons, malgré les dernières tentatives de Mohamed Salah. Une défaite salée pour le président de la Fédération égyptienne de Football qui, quelques minutes après l’élimination des Pharaons, a limogé tout le staff technique de la sélection sept fois championne d’Afrique avant de démissionner de son poste.

A.W, avec cafonline.com

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here