Crise dite anglophone : Un cadre du Sdf aux arrêts

Paddy Asanga était venu au pays pour les travaux du Grand dialogue national.

0
663

Paddy Asanga ne retournera pas de sitôt en Allemagne. Le secrétaire régional à la communication du Social democratic front (Sdf) pour l’Allemagne, a été arrêté à Yaoundé ce jour par la police et mis aux arrêts. L’inforamtion qui circulait sur les réseaux sociaux, a été confirmée par Serge Aimé Bikoï, journaliste en service à la Radio Tiéméni Siantou (Rts) qui a partagé le plateau d’Equinoxe television avec ce Camerounais vivant en Allemagne. Selon le chef service politique de la Rts, « Paddy Asanga, a été arrêté à la suite d’une visite aux prisonniers de la crise socio-sécuritaire».

L’homme aux arrêts est un activiste de la crise qui secoue les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Fédéraliste, comme le veut l’idéologie de son parti, Paddy Asanga avait répondu à l’appel du chef de l’Etat et a pris part au Grand dialogue national (Gdn) qui s’est tenu au Palais des Congrès de Yaoundé du 30 septembre au 4 octobre 2019, en vue de trouver des solutions de sortie de crise dans ces deux régions qui subissent les affres de la crise sécessionniste depuis 2016.

Dans un communiqué de presse signé de son président Jean Robert Wanko, le Comité exécutif régional Sdf d’Allemagne « réclame la libération immédiate et inconditionnelle de Paddy Asanga ». Cet acte pourra conforter les membres de la diaspora qui ont redouté que l’invitation de Yaoundé soit un piège à eux tendu. Le Cameroun a mal à sa diaspora avec laquelle les relations sont très souvent tendues.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here