Grève des enseignants : Paul Biya fait un deuxième geste

Le Chef de l'Etat vient d'engager un second train de mesures administratives et financières.

0
170

Dans un courrier adressé au Secrétaire général des Services du Premier ministre (SPM), le Secrétaire général de la présidence de la République (SGPR) informe son homologue de l’immeuble Étoile que  »le président de la République a marqué son Très haut accord pour la mise en œuvre des mesures administratives et financières ci-après ».

- Publicité -
Le courrier de Ferdinand Ngoh Ngoh

C’est le deuxième train de mesures que Paul Biya prend en l’espace d’une semaine, face à l’intransigeance des enseignants du secondaire qui ont engagé depuis le 21 février un mouvement de grève illimitée. Après avoir résisté deux semaines, le Chef de l’Etat a proposé aux enseignants le paiement de leurs arriérés de frais d’examens 2020 et 2021. Les grévistes ont craché sur ce geste qu’ils trouvaient  »dérisoire » par rapport aux problèmes posés. L’homme qu’on dit ne jamais agir sous la pression, a résisté, puis a fini par faire un second pas en arrière. Alors que d’autres mouvements syndicaux et associatifs annoncent leur entrée dans l’arène pour défendre la cause des enseignants.

La réaction du collectif On a trop supporté (OTS) qui a lancé le mot d’ordre de grève est attendue.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here