Messagerie postale : le Minpostel octroie 14 nouvelles licences

0
916

Ces nouveaux opérateurs privés ont reçu leurs licences des mains du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, lundi à Yaoundé.

Le secteur de la messagerie postale accueille 14 nouveaux opérateurs privés. Il s’agit de Trésor Voyages, Princesse Voyages, Général Express Voyages, Finex Cameroun, CDV Sarl, Noblesse Voyages, Overline Transport & Logistics, Buca Voyages, Prestataire de service express, Globex Cameroun Sarl, Flexi Logistics, Garanti Express Company Ltf, Binam SA et Avenir Voyages Sarl. Les nouveaux opérateurs privés de messagerie postale ont reçu leurs licences lundi 28 décembre 2020 des mains du ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), suivant les règles en vigueur. «La délivrance de l’autorisation d’installation et d’exploitation passe par la satisfaction de toutes les conditions exigibles au sens de la loi, parmi lesquelles le paiement des droits d’entrée», a expliqué Minette Libom Li Likeng. D’après la ministre, nombre de ces opérateurs ont compris «qu’il fallait tout simplement tourner le dos à l’exercice de cette activité dans la clandestinité, et devenir des entreprises citoyennes en règle vis-à-vis de l’Administration. En règle parce qu’elles ont payé leurs droits d’entrée, mais aussi en règle parce qu’elles s’acquittent régulièrement de leurs redevances mensuelles, conformément à la réglementation».

Défis

Les 14 nouveaux opérateurs font en effet leur entrée dans un secteur d’activités qui fait face à d’importants défis. Il s’agit pour la ministre, de répondre aux besoins d’une clientèle et de consommateurs de plus en plus exigeants, en ce qui concerne notamment la qualité de service et les services à valeur ajoutée. «Pour les relever lâche Minette Libom Li Likeng, l’adaptation aux mutations technologiques de l’heure est impérative». La ministre exhorte les acteurs du secteur à prendre avantage des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour non seulement renforcer leurs offres de service, mais également proposer des offres innovantes, qui amélioreront l’exploitation de leur secteur d’activité au quotidien.

Concurrence déloyale

Désormais, ils sont 25 acteurs privés agréés dans ce secteur d’activité, en concurrence avec l’opérateur historique Campost (Cameroon Postal Services). «Si le nombre de ces nouveaux opérateurs s’est accru d’année en année, force est de constater que celles-ci sont majoritairement créées en marge des dispositions réglementaires en vigueur», a indiqué Minette Libom Li Likeng. En effet, selon la ministre, le diagnostic réalisé sur le terrain il y’a quelques années a fait ressortir que la plupart des activités privées postales s’exerçaient au Cameroun dans l’informel, sans aucun respect des lois et règlements en vigueur. «Cette situation dit-elle, a installé une quasi anarchie dans le marché postal, caractérisée par le règne de la concurrence déloyale, une tarification non maitrisée, des services offerts à la clientèle avec des coûts prohibitifs, ainsi qu’une qualité approximative de ces services». Heureusement, depuis l’année dernière, le Minpostel a lancé un programme d’assainissement des activités des entreprises de messagerie c’est-à-dire chargées de l’envoie, du transport, et de la distribution des lettres et colis, les entreprises de transfert d’argent, de même que les opérateurs postaux du numérique/e-commerce. Pour une appropriation par tous les opérateurs des dispositions réglementaires et un strict respect de la légalité.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.