Tic : Agrix tech remporte le prix du président de la république

Grâce à son application dotée d’une intelligence artificielle qui permet de diagnostiquer les maladies des cultures tout en proposant aux agriculteurs le traitement et les moyens de prévention, la startup a été sacrée la plus innovante de l’année.

0
893
Remise du prix spécial du président de la République

Seulement huit mois d’existence, Agrix Tech fait déjà sensation dans le secteur de l’économie numérique. La startup d’Adamou Nchange Kouotou a remporté vendredi dernier le prix spécial du président de la République à l’occasion de la semaine de l’innovation numérique tenue du 24 au 28 juin 2018. Il s’agit d’une application dotée d’une intelligence artificielle qui diagnostique les maladies des cultures à leur stade primaire et propose des traitements et prévention dans plusieurs langues africaines. « Notre projet est plus novateur parce qu’il concerne le petit agriculteur que tout le monde néglige souvent […] Il suffit de prendre une photo de la plante grâce à l’application et elle va se charger de diagnostiquer et de vous dire de quoi souffre votre plante et le type de traitement approprié ou d’engrais à utiliser pour booster votre culture. L’un des avantages est que l’application peut fonctionner sans connexion internet et les résultats seront donnés en plusieurs langues locales pour aider nos agriculteurs qui ne parlent pas toujours français ou anglais. Il suffira de sélectionner une langue », explique Dorothée Mvondo Nganti, co-promotrice du projet.

D’après la présidente du jury Reine Essobmadje, le projet Agrix Tech a été sacré le plus innovant sur la base du prototype, le business modèle, la pertinence du projet, les compétences de l’équipe et surtout l’impact social, le caractère innovant et la maitrise du budget prévisionnel. « Le prototype qui a été mis en place a impressionné le jury. Simplement par la capacité de l’appareil de détecter les maladies d’une plantes et de proposer le traitement et les moyens de prévention », fait savoir Beaugas-Orain Djoyum, membre du jury.

A titre de récompense, l’équipe constituée d’un ingénieur en génie logiciel, d’un expert en intelligence artificielle, d’une spécialiste en phytopathologie, d’un expert en gestion des risques agricoles et un autre en agribusiness, a reçu du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, un chèque de six millions de francs CFA. Outre cet argent, les promoteurs d’Agrix Tech ont eu droit à un stage d’un mois au hub d’incubation d’Eriksson à Dubaï, d’un ordinateur portable assortie d’une connexion internet gratuite pendant trois mois. Avec ce financement, l’équipe envisage de créer sa data center, maturer le projet, levée des fonds et surtout obtenir sa première licence d’ici 2020. « Je suis émerveillée et rassurée que le chef de l’Etat qui ne s’est pas trompé en disant que l’économie numérique c’est le défis du siècle et ce sont les jeunes qui sont à même de relever ce défis“.

« Avec le thème créer, innover et oser, les jeunes ont montré qu’ils ont saisi le projet. La qualité du projet, le nombre de participants montrent que le message est passé et que le meilleur est à venir », s’est réjouie Minette Libom Li Likeng.

Par Ghislaine Ngancha

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here