Monatélé : Bédzigui veut le don de Kamto, Denis Atangana s’y oppose

L’adjoint au maire de la ville l’a sollicité par une note écrite.

0
363

Alors que Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique (Minsanté) venait de rejeter le don de Maurice Kamto, Célestin Bédzigui a écrit au parti de l’opposition pour solliciter un geste dans le cadre de la lutte contre les conséquences socioéconomiques du Covid-19. Le président du Parti de l’alliance libérale (PAL) et non moins adjoint au maire de Monatélé estime que si l’Etat en difficulté refuse une offre d’un parti politique au motif qu’elle arrive par le canal d’une association dite illégale, Survie Cameroon-survival initiative (Scsi) il y a lieu pour lui en tant qu’élu du peuple de plaider la cause de ces derniers meurtris par les effets du confinement décidé par l’Etat. Les populations peinant à affronter la vie difficile qu’impose cette maladie.

Le Minsanté avait renvoyé Christian Penda Ekoka, l’émissaire de Maurice Kamto, vers le ministre de l’Administration territoriale (Minat). Lequel s’était déjà clairement opposé à la collecte de fonds par Survie Cameroon au motif que l’association est illégale. Une illégalité sur laquelle le Minat et le Mrc continue de s’étriper. Mais célestin Bédzigui, lui, n’entend pas jouer le jeu du pouvoir. « En initiant cette démarche qui a rencontré un écho positif auprès de votre association, notre intention était de démontrer la possibilité de faire passer en priorité la satisfaction des besoins de nos populations par-delà nos différences de sensibilité sociale, voire politique», a écrit Célestin Bédzigui en retour de la réponse favorable de Scsi à sa demande.

Le premier obstacle rencontré par Bédzigui vient de Denis Emilien Atangana, lui aussi conseiller municipal de la même commune. Le président du Front démocratique du Cameroun (Fdc) et ancien secrétaire général du PAL de Célestin Bédzigui et monté au créneau pour dénoncer l’attitude de son ancien allié à qui il rappelle sa place d’adjoint au maire qui ne lui donne pas le pouvoir de prendre des engagements au nom de la mairie. Denis Atangana invite Célestin Bédzigui à laisser le soin au Conseil municipal de prendre des engagements au nom de la commune.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here