Mbankomo : Un mort sur le carreau de la guerre Rdpc-Univers

0
1097
Eric Foyet, une menace pour le Rdpc à Mbankomo

C’est un coup de froid qui a traversé l’équipe de campagne du parti Univers dans le département de la Mefou et Akono. « C’est très compliqué pour moi. Je suis menacé de mort», a lancé Denis Omgba lundi soir, candidat du parti de Prosper Nkou Mvondo pour les municipales à la mairie de Mbankomo. Encore sous le choc de l’assassinat de L’assassinat d’un militant du nom de Hyacinthe Owona, originaire du village Okong, militant de son nouveau parti, le journaliste craint pour sa propre vie. Lui qui, comme nombre de jeunes de la Mefou et Akono, a rejoint les rangs du parti de Prosper Nkou Mvondo à l’occasion du double scrutin du 9 février 2020. Vingt-quatre heures après l’incident, on en sait un peu plus. « Il devait nous accueillir dans son village pour un meeting ; mais un de ses neveux qui l’a surpris au moment où il installait les chaises sur la place qui devait accueillir le meeting et lui a asséné des coups de machettes », raconte Eric Kennedy Foyet, a tête de liste Univers pour les municipales. Indiquant que la caravane du parti est arrivée quelques minutes seulement après l’incident. « Nous l’avons transporté pour l’hôpital, mais il est décédé en cours de route », regrette le candidat qui comptait beaucoup sur le défunt pour passer le message de campagne de la liste pour la conquête de la mairie de Mbankomo.

Le contexte dans lequel ce drame arrive peut aiguiser des soupçons. Déjà, le parti de Nkou Mvondo se tourne vers le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), principal adversaire et gestionnaire sortant de la mairie de cette localité. « Il ne comprenait pas que son oncle suive l’opposition», apprend-on dans l’équipe de campagne Univers qui se bat pour occuper les cœurs abandonnés par le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto, qui a raté de justesse de gagner cette mairie en 2013. Sous la conduite du même Eric Kennedy Foyet, le Mrc avait arraché presque 40% des voix contre le Rdpc.

On apprend que le présumé meurtrier court toujours plus de 24h après le forfait. L’équipe locale du parti Univers a saisi la gendarmerie par une plainte. En attendant l’issue qui devra aboutir certainement après le scrutin du 9 février, le parti ne compte pas se laisser distraire. Au nom de ce patriarche qui a ramé à contre-courant de sa famille pour suivre l’opposition.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.