Les Lions indomptables: La Caf refuse d’accorder le remplacement de Joël Tagueu

Notification a été faite à la Fécafoot à quelques heures du match Cameroun-Guinée-Bissau.

0
637
L'éjection anticipée de Tagueu a avorté

Joël Tagueu ne quittera pas la tanière des Lions indomptables pendant la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. La Confédération africaine de football (Caf) a opposé une fin de non-recevoir à la requête du Cameroun en vue de procéder au remplacement de l’attaquant du Cs Maritimo (Portugal). Sans motiver sa décision. La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) s’était appuyée sur le Règlement de la Can pour solliciter ce remplacement. «Un joueur de la liste définitive ne pourra être remplacé que s’il a été gravement blessé au plus tard vingt-quatre (24) heures avant le début du premier match de son équipe. Son remplacement doit être approuvé par écrit par la commission médicale de la CAF, après réception et acceptation d’un certificat médical détaillé. La commission médicale de la CAF rédigera un certificat attestant que la blessure est suffisamment grave pour empêcher le joueur de participer à la Coupe d’Afrique des Nations et remettra ce certificat à la commission d’organisation pour approbation», dispose l’article 72.2 du Règlement.

Moumi Ngamaleu, le remplaçant spectateur

Toujours est-il que dans ce cas, la Caf s’en tient à sa commission médicale qui réalise la contre-expertise du cas en question. A propos, le service de communication de la Fécafoot indique que “l’anomalie de Joël Tagueu était déjà soupçonnée lors du stage à Doha. Après des examens faits par la Caf. Mais l’équipe médicale des Lions indomptables a voulu faire d’autres examens plus poussés pour confirmer ». Ce qui serait donc arrivé lundi. A 24h de l’entrée en compétition du Cameroun. Trop tard pour la Caf. Laquelle institution ne comprendrait peut-être pas que son diagnostic eût été rejeté au départ, pour être confirmé sur le tard.

Joël Tagueu que les autorités camerounaises avaient déjà précipitamment prié de libérer la place dans le groupe, sans même attendre la décision de la Caf, sera donc de la partie. Comme spectateur. Parce que faisant partie de la délégation officielle du Cameroun. Alors que le joueur lui-même relativisait le cas, en se fiant à l’expertise médicale. L’homme continuera de traîner cette “anomalie d’implantation d’une artère coronaire” qu’a détectée le Dr Ngatchou.

Et pourtant, la Fécafoot avait déjà servi une convocation expresse à Moumi Ngamaleu qui séjournait au Cameroun. Le joueur a donc pris un vol dare-dare pour rejoindre Ismaïlia. A peine le joueur des Young boys de Suisse est arrivé en terre égyptienne, que la Caf brise son rêve de participer à cette Can qui lui avait déjà filé entre les doigts. Lui qui faisait partie des 34 premiers joueurs convoqués par Clarence Seedorf, et qui fait partie de la dernière vague des recalés.

 

Sur le même sujet

Joël Tagueu victime d’une anomalie

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here