Législatives et municipales : Les remontées de terrain dans quelques localités

Les résultats définitifs du double scrutin du 9 février dernier ne sont pas encore connus. Mais certaines simulations donnent le Rassemblement démocratique du peuple camerounais largement vainqueur.

0
737

Ouest la razzia du Rdpc

Dans les 08 départements de la région de l’Ouest, les premières évaluations faites par les Etats-majors de partis politiques créditent le Rdpc de 19 sièges de député, contre 2 pour Union des Mouvements Socialistes de Pierre Kwemo (dans le Haut Nkam) dans la même région. Ainsi les résultats détaillés par département pourraient présentés : 4/4 députés pour le Rdpc dans le département de Bamboutos et 4/4 communes ; 01/ 3 députés pour le Rdpc dans le Haut-Nkam et 5/7 communes. Les deux autres sièges aux législatives dans le Haut-Nkam ont été remportés par l’Union des Mouvements Socialistes (UMS) qui aurait également emporté deux communes dont celle très convoitée de Bafang. Dans sa razzia, le parti au pouvoir obtient 2/2 députés dans les Hauts Plateaux et 4/4 communes ; 2/2 députés dans le Koung-Khi et 3/3 communes ; 4/4 députés dans la Menoua et 5/5 communes ; 2/2 députés dans la Mifi et 2/3 communes. La commune de Bafoussam 1er revient au SDF. 2/2 députés dans le Nde et 4/4 communes sont raflés par le Rdpc et le seul député du Noun est du Rdpc. Mais l’UDC rafle 4/9 communes dans le Noun.

Au centre, le Rdpc frôle les 100 %

Dans la région du Centre, quelques échos reçus jusqu’ici annoncent le Rdpc vainqueur dans plusieurs localités. Ainsi le parti au pouvoir remporterait 7/7 sièges de députés dans le Mfoundi, ainsi que toutes les communes de ce département ; 1/1 siège dans la Mefou et Akono et 4/4 communes ; 2/2 sièges dans la Mefou et Afamba, ainsi que 7/7 communes ; 2/2 sièges dans le Nyong et So’o ; 3/3 députés dans le Mbam et Inoubou. 2/2 dans la Haute Sanaga ; 5/5 députés dans la Lekie ; 2/2 députés dans le Nyong et Mfoumou. Dans la même région, le Pcrn de Cabral libii remporterait les trois sièges de députés qui étaient disputés.

Extrême-nord

Dans la région de l’Extrême-Nord, à Maroua notamment, le Front pour le Salut National du Cameroun (Fsnc) d’Issa Tchiroma remporte avec une majorité relative la commune de Maroua 2. Le Rdpc remporte avec une majorité relative les communes de Maroua 1 et 3. Les deux partis se partagent les deux sièges de député de la circonscription du Diamaré-Centre. Le Rdpc rempile le seul poste de député du Diamaré-Ouest et remporte la commune de Meri. Dans le Mayo-Sava, le Rdpc remporte les trois communes de Tokombere, Mora et Kolofata et conserve les quatre sièges de député. Dans le Logone et Chari, le Rdpc remporte les quatre sièges de député et les 10 communes de ce département. Dans le Mayo-Kani Sud, le Mouvement pour la Défense du Cameroun (MDR) de Dakole Daissala remporte les deux sièges de député et met la main sur les communes de Dziguilao, Touloum et Moulvoudaye. Le Rdpc remporte celle de Guidiguis. Dans la localité du Mayo-Kani-Nord, le Rdpc obtient trois sièges de députés et les trois communes de cette circonscription politique que sont Kaele, Moutourwa et Mindif. Dans le Mayo-Danay Le Rdpc rafle les cinq sièges de député de ce département : Mayo-Danay -Est, Mayo Danay-Sud et Mayo-Danay-Nord et rempile les 11 communes (Yagoua, Gueme, Wina, Gobo, Gueré, Maga, Kai-Kai, Datcheka, Tchatibali, Doukoula et Kalfou). Du côté du Mayo-Tsanaga l’Undp remporte les communes de Hina, Roua et Koza. Le parti de Bello Bouba s’accapare aussi l’unique siège de député de la circonscription de MayoTsanaga-Est. Le Rdpc gagne cinq sièges de députés (Mayo-Tsanaga Nord et Mayo-Tsanaga-Sud) et remporte les communes de Mokolo, Mogode, Mozogo et Bourha.

Adamaoua

Dans l’Adamaoua, département du Faro et Deo l’Undp remporte l’unique siège de député et rafle les communes de Tignere, de Galim-Tignere et de Kontcha. Le Rdpc remporte celle de Mayo-Baleo. Mayo-Banyo (Adamaoua). Le Rdpc obtient les deux sièges de député et les communes de Bankim et de Mayo-Darle. Le candidat de l’Undp devient maire de la commune de Banyo. Dans le département du Djerem , l’Undp remporte la commune de Tibati, le Rdpc celle de Ngaoudal et l’unique siège de député de cette localité. Dans la Vina l’Undp remporte les trois sièges de député et gagne les communes de Ngaoundéré 1, Ngaoundéré 2, Nyambaka et Martap. Le Rdpc remporte les communes de Belel, Ngan-Ha, Mbe et obtient une majorité relative à Ngaoundéré 3.

Nord

Le Septentrion n’a pas déroulé le tapis rouge au Rdpc. Selon les échos du terrain le parti au pouvoir a mordu la poussière dans certaines localités au bénéfice notamment du l’UNDP, même si dans l’ensemble il est sorti vainqueur. Les communes de Mok,yo Oulo, Pitoa et Lagdo seraient ainsi tombées dans l’escarcelle du FSNC de Issa Tchiroma Bakari. Son parti jubile d’ailleurs dans la perspective d’avoir un siège au parlement. Dans le Mayo-Rey, l’Undp aurait écrasé le Rdpc à Touboro avec près de 10.000 voix d’écart et le Rdpc et conserve ses communes de Madingring, Rey-Bouba et Tcholliré. Dans le Faro, le Rdpc remporte l’unique siège de député et les communes de Poli et Beka. Dans Mayo-Louti (Nord), trois partis se partagent les trois communes de ce département. L’Undp gagne Guider, le Rdpc, Figuil et le Fsnc de Tchiroma, Mayo-Oulo. Dans la Bénoué, le Rdpc remporte les communes de Garoua 1, 2 et 3. Le parti au pouvoir gagne également celles de Dembo, Bardaké, Touroua, Gashiga, Ngong et obtient une majorité relative à Bibémi. Le Fsnc remporte les communes de Pitoa et Lagdo et l’Undp, celle de Baschéo.

Nord-Ouest : le Rdpc rafle la quasi-totalité des communes

Dans la région du Nord-Ouest, le Rdpc sort vainqueur et remporte 28/30 communes que comptent la localité. Le Social Democratic Front perd ainsi tous ses fiefs historiques de Boyo, Bui, Ndonga Mantung, Menchum, Mezam, Momo et ne conserve que deux communes à Bamenda I et II. Même si les résultats des législatives dans le Nord-Ouest et ceux du Sud-Ouest ne sont pas encore connus, on peut croire que cette élection a sonné le glas du SDF, car ce parti risque de perdre son groupe parlementaire à l’Assemblée. Le candidat du SDF aux élections municipales dans la commune de Douala V Carlos Ngoualem, après avoir reconnu sa défaite, a estimé que son parti doit faire un bilan de la dernière campagne et en tirer les leçons et les conséquences qui s’imposent.

Littoral : Nourane députée, Nintcheu repêché

Dans la région du Littoral, le fait majeur qui marque ces élections, est l’entrée annoncée au parlement de Nourane Foster, candidate du Pcrn. Selon les résultats qui fuitent des quartiers généraux de certains partis, l’on observe que pour les législatives dans la circonscription du Wouri Est, le Rdpc aurait raflé 2 sièges de députés, tandis que le parti de Cabral Libii aurait remporté un siège. Le candidat sortant du SDF, Jean Michel Nintcheu lui, a été repêché. Et devrait occuper le dernier siège en jeu dans cette partie de la région du Littoral. Pour ce qui est des municipales, le SDF et l’Undp pourraient quitter le conseil municipal de la mairie de Douala IIe, au profit du Rdpc qui aurait raflé les 41 conseillers municipaux de la commune. Selon les mêmes résultats, le Rdpc contrôlerait aussi le seul poste de député de cette localité. Dans le Moungo, l’on note aussi l’éventuel retour de Paul Eric Kingue qui selon ses propres dires, aurait remporté le scrutin à la mairie de Njombé-Penja. Le candidat du Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (Mpcn), annonce aussi que son parti a gagné la mairie de Dibombari.

Par Joseph Essama

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here