Huawei-Minesup : Le transfert des compétences sur des perspectives positives

Une vidéoconférence portant sur le rapport semestriel de Huawei Itc academy a eu lieu n fin de semaine dernière.

0
153

Le Pr Marcel Fouda a tenu à « dire grandement merci pour l’ouverture internationale de la jeunesse estudiantine camerounaise », grâce aux formations certifiantes qu’offre Huawei ITC academy. L’inspecteur général du ministère de l’Enseignement supérieur (Minesup) qui représentait le ministre Jacques Fame Ndongo à la vidéoconférence de présentation du rapport semestriel du transfert des compétences en TIC était d’autant plus satisfait que malgré la survenance du Covid-19, les programmes de formation engagés dans le cade de Huawei ITC academy ne se sont jamais arrêtés. Le partenaire du Cameroun a « mis en place des plateformes d’apprentissage en ligne E-learning durant la période de confinement ainsi les étudiants ont pu continuer avec les cours de certification ». Du coup, aucun retard n’est observé dans les programmes et le calendrier des activités. Et les résultats attendus en passe d’être atteints. Ainsi, 40 étudiants sont déjà certifiés depuis le mois de juin et d’autres passent actuellement leur examen de certification ; soit au moins 100 étudiants du Cameroun soient certifiés Routing and Switching d’ici la fin d’année.

A l’occasion, M. Du Yin, le directeur général de Huawei Cameroun a présenté les opportunités qui s’offrent aux étudiants en formation à Huawei Itc academy : «Premièrement, Huawei Cameroun offrira vingt (20) stages professionnels aux étudiants certifiés Huawei Ict academy au Cameroun en 2020, en même temps Huawei Cameroun recommandera le candidat excellent à nos partenaires, clients, succursales Huawei dans d’autres pays. Huawei programmera en juillet un salon du recrutement à double testament, principalement destiné aux étudiants qui adhèrent à la Huawei Ict academy », annonce-t-il. « Deuxièmement, la 5ème édition du concours de sélection nationale Huawei «Seeds for the future 2020» se déroulera… au mois de septembre à Yaoundé et dix étudiants certifiés de la Huawei Ict academy seront sélectionnés pour participer à ce programme ». Ce recrutement et cette sélection se feront en ligne, en raison du covid-19, apprend-on.

Valeur ajoutée

Des opportunités pour lesquelles les impétrants camerounais devraient être assez outillés. «Nos étudiants ayant passé les examens de certification internationale de la Huawei ICT academy seront naturellement plus compétitifs sur le marché de l’emploi», croit Paul Guimezap, président de l’Institut universitaire de la Côte (Iuc). « Le programme de Huawei laisse la possibilité aux étudiants d’être au même pied d’égalité que les autres étudiants des TIC du monde entier », témoigne le Pr Félix Watching, directeur de l’Ecole nationale supérieure des postes, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication (Sup’Ptic). C’est que « cette formation certifiante est une valeur ajoutée que nous avons», confirme Madra Oku, étudiante à Sup’Ptic.

Le géant chinois des télécommunications a lancé son académie depuis 2018, dans le cadre d’un accord de partenariat signé avec l’État du Cameroun en 2018, à Pékin. Les étudiants formés sont issus de quatre universités et grandes écoles du Cameroun : Sup’Ptic, l’université de Douala, l’Iuc de Douala et l’Ecole nationale polytechnique de Yaoundé.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.