Développement du secteur rural: l’UE débloque un appui budgétaire de 33 milliards

La signature de la convention y relative a eu lieu le 16 décembre dernier à Yaoundé, entre le ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey et Hans-Peter Schadek, chef de la délégation de l’Union Européenne.

0
1004
L’UE débloque un appui budgétaire de 33 milliards

Les réformes mises en œuvre au Cameroun dans les domaines du secteur rural et des finances publiques ne laissent pas indifférent l’Union Européenne (UE). Et pour marquer son soutien face aux résultats obtenus sur le terrain, elle vient à nouveau de débloquer un appui budgétaire de 33 milliards de francs CFA. La signature de l’avenant de la convention de financement au Contrat de Réformes Sectorielles du secteur rural a eu lieu le 16 décembre dernier, à Yaoundé. Cette convention signée entre le ministre de l’Economie, Alamine Ousmane Mey et l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union Européenne, Hans-Peter Schadek, rentre ainsi dans le cadre du Programme Indicatif National du 11ème Fonds Européen de Développement. Elle va couvrir la période 2020-2021, en s’inscrivant dans la continuité de l’engagement de l’Union Européenne à la modernisation de l’action publique camerounaise. Ce financement supplémentaire de 33 milliards de francs CFA va s’effectuer en trois phases, soit deux décaissements de 24 millions d’euros chacun en 2020 et 2021, environ 16 milliards de francs CFA et une allocation de deux millions d’euros, soit un peu plus d’un milliard pour les réformes supplémentaires. Globalement, il est question « d’améliorer la qualité de la dépense publique et les conditions de base du développement des filières agro-sylvo-pastorales ». Les réformes envisagées, a-t-on appris, seront examinées à l’aune de l’exécution de la politique nationale de semences végétales, de la politique de santé animale et de santé publique vétérinaire ; de la mobilisation et de la transparence dans les taxes affectées aux secteurs cacao et bois.

La signature de cet avenant vient ainsi porter à 150 millions d’euros (plus de 93 milliards de francs CFA), sous forme de dons, l’engagement de l’appui budgétaire de l’UE sur la période 2017-2021.

Pour rappel, le Programme Indicatif National du 11ieme Fonds Européen de Développement (FED) a vu le jour après le sommet des chefs d’Etats de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac) tenu à Yaoundé en décembre 2016. L’UE s’était engagée à soutenir le Cameroun dans la conduite des réformes structurelles à même de soutenir une croissance forte, inclusive et durable.

Junior Matock

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.