Covid-19 : 100 000 nouveaux tests disponibles

0
404
Le Minsanté a écouté les pleurs du peuple

Cette acquisition du gouvernement vise à renforcer l’autonomie des régions en matière de testing.

L a lutte contre la propagation du nouveau coronavirus s’intensifie au Cameroun. En osmose avec l’Organisation Mondiale de la Santé qui conseille une identification et une prise en charge rapide des nouveaux cas, le gouvernement vient d’acquérir 100 000 tests rapides antigènes, en plus des 45 000 tests moléculaires disponibles sur l’ensemble du territoire. Une (très) bonne nouvelle selon le ministre de la Santé publique. D’après Dr. Manaouda Malachie, « toutes les régions seront désormais autonomes en matière de testing ». La devise des pouvoirs publics étant l’identification, le dépistage massif et la prise en charge rapide.

Bientôt de nouveaux points de prélèvement

Au cours de la seule journée du 2 juin dernier, les autorités sanitaires ont réalisé 835 analyses pour 188 cas positifs au Covid-19. « Au total, on aura déjà dépassé la barre de 30 000 analyses effectuées sur l’ensemble du territoire depuis le début de la pandémie. Notre objectif est d’atteindre au moins 50 000 analyses au 15 juin prochain », explique sur son compte Twitter, le ministre Manaouda Malachie. Et de préciser : « dès le 5 juin prochain, nous aurons des points de prélèvements dans les districts de Santé de manière à permettre au plus grand nombre de se faire tester en cas de besoin ». A Yaoundé par exemple, le Palais des Sports va également être transformé en un grand centre de prélèvement en plus des structures existantes, annonce le ministre de la Santé publique. « Notre détermination à vaincre ensemble la Covid-19 dans notre pays dit-il sur Twitter, est plus que jamais grande et les personnels de santé sont tout aussi motivés pour remporter cette bataille. Mais la condition est que chacun de nous doit observer et faire observer les gestes barrières ». Dr. Manaouda Malachie l’avoue en effet : « il est important de noter que nous entrons dans une phase compliquée de la pandémie. Nous devons donc, plus que jamais, nous protéger, protéger nos familles et protéger les autres en observant les gestes-barrières ».

Déjà 199 décès

Après six semaines de confinement partiel, le gouvernement a en effet mis en place le 30 avril dernier, un certain nombre de mesures d’assouplissement. Parmi elles, la réouverture des débits de boisson, restaurants et lieux de loisirs à temps plein, et la levée de la mesure réduisant le nombre réglementaire de passagers dans tous les transports en commun par bus et taxis. Deux mesures qui, de l’avis d’observateurs, font grimper le nombre de patients atteints de Covid-19 au Cameroun. Tenez : entre la détection du premier cas de Covid-19 et la levée des mesures de restriction, le bilan de la pandémie faisait état de 1731 patients déclarés positifs. Or, entre le 1er et le 2 juin dernier, ces chiffres sont passés à 6397 cas positifs. Soit 4666 nouveaux cas depuis l’annonce non seulement des mesures d’assouplissement, mais également le testing massif des ménages. Chaque jour en effet, le bilan s’alourdit. Désormais, le nombre de décès pointe à 199.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.