Collecte de fonds : Nourane Fotsing sollicite l’accord d’Atanga Nji

La jeune député souhaite ainsi se conformer à la législation en vigueur, sans avoir abandonné le projet dejà engagé officieusement.

0
797

Nourane Fotsing n’a pas abandonné son projet de levée de fonds dans le cadre de sa manifestation à la solidarité nationale. A travers un courrier adressé au ministre de l’Administration territoriale (Minat), le député du Wouri sollicite une « autorisation d’une opération de collecte de fonds…en vue d’une riposte u niveau local contre la pandémie du Covid-19 ». Suivant de ce fait les directives légales rappées par Paul Atanga Nji le Minat hier. Une attitude qui pourrait trancher avec le radicalisme affiché hier soir sur les antennes de la chaîne de télévision Canal 2 international. Invitée de Michaël Tchipkio dans l’émission Parole d’hommes, Nourane Moluh, épouse Fotsing, a assuré qu’elle fera sa levée de fonds avec ou sans l’autorisation du Minat, de par son statut de député qui lui confère une autorité certaine. Et sur sa page facebook, la requérante annonce avoir « été reçue en audience par le Ministre de l’administration territoriale pendant 40 min ». Précisant qu’«une demande d’autorisation a belle et bien été introduite. Nous avons également évoqué des sujets aussi divers que variés notamment la stratégie de l’État du Cameroun dans la lutte contre la pandémie du Covid-19 ! ». Saluant « une belle prise de contact entre votre Député 2.0 et le “ministre de l’intérieur” ». L’audience a-t-elle ramollit celle qui s’est présentée en rebelle hier à la télévision ? On le verra les prochains jours.

Toujours est-il qu’en attendant la suite que le Minat réserve à cette requête, la machine Nourane a peut-être ralenti, sans freiner. L’élue du peuple a rendu public le logo de son organisation, baptisée « Solidarité Covid 237». Et la campagne de réception des dons volontaires se poursuit sur le terrain. Des sources crédibles parlent de milliers de masques de protection déjà reçus, ainsi que des flacons de gels hydroalcooliques. Celle qui, depuis la campagne électorale en vue du double scrutin du 9 février dernier est très populaire aux yeux de la jeunesse et des internautes qui apprécient les sorties médiatiques de l’opératrice économique, tient à marquer son pas personnel dans cette opération de solidarité nationale.

Dans une mise en garde hier, le patron de l’administration intérieure a sommé les organisations et leaders politiques de suspendre les opérations de levée de fonds qu’ils ont initiées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Sans les citer, l’on a pu identifier les cibles du tir de Paul Atanga Nji : le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto, le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) de Cabral Libii et l’honorable Nourane Fotsing, député du Pcrn. Leur rappelant que l’initiative de levée de fonds pour une opération de générosité nationale appartient exclusivement à l’Etat. A défaut, toute personne physique ou morale qui veut s’y engager devra requérir au préalable l’autorisation du ministre en charge de l’Administration territoriale.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.