Cemac: la Beac ramène à 3 % les prévisions de croissance

Initialement prévue à 3,2 %, cette donnée a été revue à la baisse par la banque des Etats de l’Afrique Centrale, lors de son dernier Comité de Politique Monétaire tenu le 24 juillet dernier à N’djamena, au Tchad.

0
467
La Beac ramène à 3 % les prévisions de croissance

Les perspectives de   croissance dans la sous-région   Afrique centrale ne   sont pas des plus optimistes. C’est en tout cas ce que révèle la Banque des Etats de l’Afrique   Centrale (Beac). Au terme du   Comité de Politique Monétaire tenu   à N’djamena au Tchad, le 24 juillet   dernier, dont l’objectif portait sur le   passage en revue de la situation   économique et monétaire récente   de la sous-région. Première   décision prise, la Beac ramène le   taux de croissance à 3 %, contrairement aux 3,2 %, initialement projeté. Elle a   annoncé par la même occasion « une remontée des tensions inflationnistes, avec un taux d’inflation à 2,5 % contre 2,1 % en 2018 ». Dans la même   perspective, le communiqué signé   par le gouverneur Abbas Mahamat Tolli projette une aggravation du solde du compte courant passant de 3,4 % du Produit Intérieur Brut   (PIB) en 2018, à 6,1 % en 2019,   en lien avec la hausse des   importations du secteur pétrolier. Aussi, la Beac a également évoqué   une « expansion de la masse monétaire de 8,2 % pour un taux   de couverture extérieur de la monnaie qui se situerait autour de   68,6 % en 2019, contre 61,4 % en 2018 ». Tout ceci est aussi consécutif à une conjoncture internationale peu   favorable. Marquée notamment par la « persistance des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, la baisse de la confiance des entreprises de consommation, la chute des échanges et de l’investissement, en particulier en Europe, et en Chine et les incertitudes entourant l’action des pouvoirs publics dans la plupart des grandes économies », peut-on lire dans le communiqué final qui a sanctionné les assises de N’djamena.  

Par Junior Matock ( Défis Actuels No 406)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here