Can 2019 : Les Lions domptent les Chiens sauvages d’entrée

La sélection nationale a battu celle de Guinée Bissau (2-0) ce soir.

0
574
Belle entame de compétition

Les statistiques n’ont pas trompé. 60% contre 40% en faveur du Cameroun. Le score est donc pour le moins logique. Le Cameroun entre dans la cour de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019 par une victoire sur la Guinée-Bissau. Mais il aura fallu attendre la 66ème minute pour que les Lions indomptables trouvent le chemin des buts adverses. Sur un centre de Karl Toko, Yaya Banana pique un coup de tête qui trompe le défenseur bissau-guinéen qui gardait le poteau gauche adverse. C’est une délivrance après plusieurs occasions manquées signées entre autres de Zambo Anguissa, Bassogog et Choupo-Moting. Alors que la Guinée Bissau tente de remonter la pente, Bahoken qui vient d’entrer, sale l’addition (67’) sur sa première touche de balle. Un centre d’Oyongo dégagé de la tête par un défenseur, mais le cuir bute sur une cuisse guinéenne et l’attaquant camerounais en embuscade devant le gardien, propulse la balle dans les filets.

La messe est dite pour les Djurtus. Même si la sortie de Djoum libère quelque peu le milieu de terrain des Lions pour l’adversaire qui essaie quelques percées, mais trouve régulièrement un mur défe,nsif. Et André Onana assure le rinçage lorsque la défense a failli. Dépassé, Piqueti le capitaine des Djurtus abandonne les troupes sur le terrain et assiste en spectateur à la déchéance de son équipe. Le capitaine Bissao-guinéenne ne rééditera pas l’exploit de 2017. L’homme avait surpris le Cameroun sur une action individuelle engagée depuis le milieu de terrain, jusqu’à l’ouverture du score, après s’être débarrassé de Michaël Ngadeu en dernier défenseur. Cette fois-ci les Djurtus (chiens sauvages), n’ont pas pu surprendre le portier camerounais.

Le Cameroun entre par une victoire comme en 2017. Contre le même adversaire. La suite sera-t-elle comme la dernière fois ? Rien n’est moins sûr. La sélection conduite par Clarence Seedorf compte jouer la finale. Après avoir mené une grève, les Lions ont tourné la page sans avoir trouvé un terrain d’entente avec les autorités du football camerounais. Et selon les reporters de Canal+, les joueurs ont refusé de recevoir le ministre des Sports quelques heures avant le match.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here