Can 2019 : Ahmad lâche le coup fatal

Le Comité exécutif de la Confédération africaine de football a retiré l’organisation du tournoi au Cameroun.

0
333

Le Cameroun n’organisera pas la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Ainsi en a décidé le Comité exécutif de la Confédération africaine de football (Caf) réuni à Accra au Ghana ce 30 novembre.  Pour les patrons de la Caf, le Cameroun accuse un retard dans les travaux de construction d’infrastructures devant abriter cette compétition. Ainsi, l’organisation de la Can 2019 redevient un marché à prendre en urgence pour les 53 autres pays africains affiliés à la Caf.

Une décision qui surprend ceux qui avaient jusqu’ici cru au sens premier des mots utilisés jusqu’ici par Ahmad Ahmad pour rassurer le Cameroun. En marge de la Coupe de l’Uniffac en Guinée équatoriale, le président de la Caf avait redit qu’«il n’y a pas de plan B pour la Can 2019 » que le Cameroun devait organiser. Et lors de sa visite au Cameroun, le successeur avait réitéré sa position, en indiquant que « c’est au Cameroun de décider ».

La fin des travaux des chantiers d’infrastructures étaient prévus pour fin décembre 2018. Assurance en avait été donnée par les responsables desdits chantiers, notamment ceux de Yaoundé-Olembe, Douala-Japoma et Garoua (Roumde Adja). Du coup, pas moins de six mois sépareraient la fin des travaux du démarrage de la Can. Mais la Caf s’est montré impatiente. Déjà, dès juillet 2017, soit quatre mois après son arrivée à la tête de la Caf, le successeur d’Issa Hayatou déclarait déjà que le Cameroun ne sera pas prêt le moment venu. Avant même d’avoir organisé la première visite d’inspection. Puis l’homme modifiera unilatéralement le cahier de charges conjointement signé avec le Cameroun, pour faire passer de 16 à 24 participants, et de quatre à six stades de compétition. Le Cameroun qui n’a pas attaqué cela, a entrepris de répondre aux attentes de son peuple et du monde du football. La suite sera des attaques et des piques contre les capacités du Cameroun à tenir le pari, suivies de rétropédalages. Jusqu’à cette date fatidique du 30 novembre 2018 pour le coup fatal.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here