Can 2019 : La peur qui vient de Mota Engil

Il s’agit de l’hôtel de 70 chambres confié à l'entreprise portugaise.

0
496

Vendredi 7 septembre dernier, s’est affaissé un pan de la dalle du chantier de l’hôtel de 70 chambres confié à Garoua à l’entreprise portugaise Mota Engil. Sur l’image de l’incident, on peut apercevoir que le gros de l’immeuble tient debout, mais à l’aile gauche du bâtiment, un pan entre deux linteaux s’est effondré, des piquets et lattes éparpillés sur le sol, des poteaux encore debout, soutenant ce qu’il reste de la ferraille tissée pour recevoir le béton. Dans le communiqué publié par l’adjudicataire du marché de cet hôtel quatre étoiles devant servir pendant la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019, il est écrit que « le coffrage prévu pour recevoir un segment de la dalle du premier étage de l’hôtel en chantier s’est affaissé peu avant le coulage du béton ». Indiquant qu’il n’y a eu aucune victime, ni de blessé. Cependant, il est clair que « Cet incident mineur qui n’a fait aucune victime, encore moins de blessé, a malheureusement retardé de quelques jours le coulage du béton sur cette surface de 35m² », relativise l’entreprise.

« Les résultats de l’enquête menée par nos services HSE ont révélé que l’érosion causée par les eaux de pluie est la cause principale de cet incident », informe-t-elle. « En effet, la structure en bois supportant le coffrage avait été construite plus de deux semaines auparavant. La forte pluviométrie enregistrée dans la ville de Garoua, associée au temps mis par le coffrage depuis sa construction ont imposé la réalisation des tests de résistance avant la mise en œuvre du béton. C’est au cours de cet exercice préventif que l’ouvrage support s’est affaissé », explique le service Hygiène, sécurité environnement (Hse).
Un incident qui ne devrait pas influencer les délais de livraison : « le retard de quelques jours occasionné par cet épisode sera très vite comblé. Les travaux du gros œuvre, actuellement évalués à 70% seront achevés dans les délais annoncés », rassure Moto Engil. D’ailleurs « procédé aux mesures correctives à savoir, un nouveau compactage de la plateforme avant la construction de l’échafaudage et du coffrage avec un matériel plus robuste ».

Mota Engil est aussi adjudicataire du marché de réhabilitation du stade Roumde Adja qui abritera les matchs du groupe basé à Garoua.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here