mercredi, juillet 24, 2024
spot_img
AccueilNon classéCamps de vacances 2023: près de 1400 jeunes formés à l’usage des...

Camps de vacances 2023: près de 1400 jeunes formés à l’usage des Tic à Obala

Cinq jours durant, soit du 22 au 26 août courant, ces jeunes venus de différents groupements de ce arrondissement du département de la Lekié, ont également été outillés sur les techniques de lutte contre les discours de haine en ligne.


Elève en classe de troisième au lycée bilingue d’Obala dans le département de la Lekié, région du Centre, Charles Cantin Medou, a pris part à la 7e édition des camps de vacances Tic qui s’est tenue du 22 au 26 août 2023. Âgé de 13 ans, cet adolescent avoue avoir capitalisé son séjour au Petit séminaire Saint Joseph d’Efok, l’un des deux sites ayant accueilli les jeunes, cinq jours durant. « J’ai appris la saisie des textes et la mise en page des documents. Grâce cette édition des camps de vacances, je sais déjà également qu’on ne doit pas partager les publications qui font l’apologie de la haine : carton rouge aux discours de haine », indique-t-il.
Comme lui, 1364 jeunes dont l’âge oscille entre 8 et 20 ans ont pris part à la 7e édition des camps de vacances. Les enjeux de ce type de rencontre, révèle le ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, qui a présidé, le 26 août courant, la cérémonie de clôture de cet événement, sont, entre autres, d’encourager et développer l’apprentissage des Tic en zones rurales et semi-urbaines, et en promouvoir une utilisation responsable, en vue du renforcement du patriotisme et promouvoir le vivre ensemble grâce à la lutte contre la propagation des discours de haine.
Placée sur le thème « Les jeunes, remparts contre la propagation des discours de haine et acteurs exemplaires de la promotion du vivre ensemble, la 7e édition a mis un accent sur la lutte contre la propagation des discours de haine en ligne. Selon le Minpostel, les camps de vacances s’inscrivent en droit ligne de la stratégie gouvernementale visant le développement de l’économie numérique avec pour objectif d’encourager et de développer la connaissance des TIC mais également encourager une utilisation responsable.
Lancés pour la première fois en 2017 à Ebolowa, les camps de vacances mobilisent la jeunesse camerounaise autour de la cyber-sécurité. Ils réunissent dans une localité en zone rurale ou semi-urbaine, pendant les vacances scolaires et sur plusieurs sites des jeunes des villages environnants, pour des ateliers d’imprégnation et de sensibilisation, dans un cadre comprenant l’hébergement, la restauration et des animations. Outre le site sus-évoqué qui accueilli des jeunes de 8 à 14 ans, ceux de 15 à 20 ans étaient logés au sein du Collège Jean XXIII d’Efok. Les camps de vacances sont organisés avec l’accompagnement technique de l’Institut africain de l’informatique( IAI).
Pour mémoire, depuis 2020, le Minpostel a lancé une campagne nationale pour promouvoir l’utilisation responsable des réseaux sociaux avec pour objectif de mettre en place une coalition nationale pour promotion de la cyber-sécurité et l’utilisation responsable des réseaux sociaux

Exif_JPEG_420
spot_img
LIRE AUSSI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

EN KIOSQUEspot_img

LES PLUS RECENTS