UK Export Finance veut investir 445 milliards au Cameroun

Adam Harris, chef de division des infrastructures à l’agence britannique spécialisée dans le crédit à l’exportation, l’a fait savoir le 17 juillet dernier au ministre des finances, Louis Paul Motaze.

0
508
Rowan James Laxton, Haut commissaire de la Grande Bretagne au Cameroun

Le Cameroun ne cesse de séduire des investisseurs. Et cette fois, c’est l’agence britannique UK Export Finance London (Ukef) spécialisée dans le crédit à l’exportation qui est tombée sous le charme. Au point d’exprimer son intention de casser la tirelire pour investir plus de 445 milliards de francs CFA dans le pays. Pour contribuer au développement du commerce et du des investissements au Cameroun. Cette intention a été portée à l’attention du ministre des Finances, Louis Paul Motaze, le 17 juillet dernier par Adam Harris, chef de division des infrastructures au sein de cette agence britannique.

Pour traduire le sérieux du projet, Adam Harris s’est fait accompagner du Haut-Commissaire de Grande- Bretagne au Cameroun, Rowan James Laxton qui n’a pas manqué de présenter les avantages qu’offre UK Export Finance. Notamment en termes « d’accès au financement à l’exportation, la gestion des risques de paiement, le gain des contrats d’exportation offrant de conditions concurrentielles aux acheteurs ». Par ailleurs, a-t-il indiqué, Ukef « travaille avec les banques et autres institutions financières pour soutenir les exportations de toutes les tailles d’entreprise et de tous les secteurs, des biens d’équipement aux services et aux actifs incorporels tels que la propriété intellectuelle ».

Bien plus, le Cameroun pourrait trouver une solution à son problème de devises grâce à Ukef, en ce sens que l’agence dit pouvoir offrir « une assistance dans plus de 60 devises locales pré-approuvées pour permettre aux étrangers de faire aisément des échanges commerciaux avec la Grande Bretagne. Ce qui permet à davantage d’acheteurs étrangers d’acheter au Royaume-Uni et de payer dans leur propre devise ». Elle n’est pas à sa première expérience au Cameroun. Ukef soutient le gouvernement dans plusieurs projets, parmi lesquels les prêts directs accordés dans le financement de 5 300 logements sociaux dans la ville de Douala ou encore le tronçon Ebolowa-Akom II Kribi. De manière générale, la Grande Bretagne s’intéresse à des secteurs tels que l’agriculture, l’énergie, l’approvisionnement et l’assainissement de l’eau dans 13 villages du Cameroun, etc.

Junior Matock (Défis Actuels)

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here