Minette Libom Likeng : « accompagner les meilleurs projets numériques »

La ministre des Postes et Télécommunications dévoile l’objectif final du concours des meilleurs projets numériques qu’elle a lancé, le 11 juin dernier.

0
533

Le gouvernement camerounais a-t-il déjà élaboré des stratégies visant à accompagner les futurs lauréats du concours que vous lancez ?

Pour pouvez en être rassuré. Car depuis plusieurs années, la question du développement des nouvelles technologies de l’information et de la communication est un sujet de préoccupation majeure pour les autorités camerounaises. C’est pour cela par exemple qu’il existe plusieurs départements ministériels qui s’impliquent dans l’encadrement de notre jeunesse, à l’effet de lui permettre de profiter grandement des opportunités de création d’emplois que le numérique offre. En effet, l’économie numérique n’est pas spécifique au Cameroun. C’est un phénomène mondial. C’est la révolution mondiale et qui, pour ceux qui en ont saisi ses opportunités, voient leur croissance se multiplier d’année en année. Et à ceux pour qui le numérique est un monde nouveau, il faut créer, il faut oser. Surtout dans un pays comme le nôtre qui a une population majoritairement jeune et instruite.

Le concours que nous lançons est donc cette nouvelle opportunité que le gouvernement offre à tous les jeunes camerounais porteurs de projets innovants dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication pour la création des emplois et favoriser la croissance économique du pays. Le gouvernement doit se mobiliser pour garantir à notre jeunesse, l’encadrement nécessaire pour son éclosion dans le secteur du numérique. Cette démarche s’inscrit dans le fil d’actions des pouvoirs publics en vue de stimuler la créativité de nos jeunes afin que ceux-ci puissent contribuer au développement de notre pays.

Que va-t-il se passer après la remise des différents prix ?

Ce concours est ouvert à tous les Camerounais, peu importe leur âge. Il faut simplement que ceux-ci remplissent les conditions fixées par le règlement de ce concours notamment : être Camerounais, résider au Cameroun et avoir des projets dans le domaine des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Toutes les informations relatives à ce concours sont disponibles sur le site internet www.ictinnovationweek.cm. Nous voulons détecter, recenser, évaluer, primer et accompagner les meilleurs projets d’innovation numérique de l’année au Cameroun.

Le plus important n’est pas de donner un prix. Au bout de cette compétition, nous voulons accompagner les meilleurs porteurs de projets à devenir des entreprises du numérique. Ceux qui seront primés, en dehors peut-être de ceux qui recevront un appui financier, seront accompagnés dans leur processus de croissance, nous allons leur offrir un accompagnement sur le long terme ; parce que les startups numériques ont besoin d’un environnement particulier. Nous allons chercher des partenaires qui vont appuyer nos jeunes porteurs de projets innovants. Notre rêve c’est de voir les 15 meilleurs projets qui seront retenus à l’issu de ce concours, devenir dans un temps très court, 15 entreprises du numérique.

Par Arthur Wandji   

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here