Afrique Centrale : la Cemac se dote d’un programme statistique

0
71

Baptisé « Stat Cemac 2021-2030 », ce programme sera officiellement lancé ce 7 mars 2022 à Douala.

- Publicité -

Les directeurs généraux des Instituts Nationaux de la Statistique des pays de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (Cemac) ont rendez-vous à Douala ces 7 et 8 mars 2022.Une réunion inédite dans l‘histoire de la sous-région ; puisqu’elle consacrera le lancement officiel du Programme Statistique de l’institution sous régionale (Stat Cemac 2021-2030). La rencontre va aussi être l’occasion de la mise en œuvre solennelle du Plan triennal dudit programme pour la période 2022-2024.

Adopté par les chefs d’Etat de la Cemac, lors de leur Sommet Extraordinaire du 18 août 2021, ce programme constitue le cadre de référence des activités statistiques de la Communauté sur la période 2021-2030. Il est arrimé à la Stratégie pour l’harmonisation de la statistique en Afrique (SHaSA 2) de l’Union Africaine et à la Charte Africaine de la Statistique. A travers le Stat Cemac2021-2030, l’institution sous régionale se donne pour vision de mettre en place « un système statistique performant qui génère des informations statistiques fiables, harmonisées, disponibles à temps, couvrant toutes les dimensions du développement et de l’intégration politique, économique, sociale, environnementale et culturelle de la Cemac ».

Le nouveau programme devrait également : contribuer à la consolidation des acquis en matière de statistiques, et de l’état des lieux des besoins statistiques des départements, organes et institutions spécialisées de la Cemac ; améliorer la production des statistiques macroéconomiques, sectorielles, sociales et démographiques. La Commission de la Cemac par ce nouveau programme statistique entend également assurer le renforcement du cadre institutionnel de production et de diffusion des données statistiques. Ce qui passe par de nouveaux outils, un nouveau dispositif, la mise en place de nouvelles bases de données, d’archivage, la communication, le partage et la diffusion des données. « La coopération et la coordination entre la Commission, les Etats de l’espace communautaire et les Partenaires Techniques et Financiers s’en trouveront également renforcées dans le domaine statistique grâce à ce nouveau programme», apprend-on.

Défis Actuels

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here