Harmony Bobga : l’un des « pionniers »

0
393

Avocat inscrit au barreau du Cameroun, Harmony Bobga est l’un des instigateurs de la grève des avocats anglophones lancée le 12 octobre 2016 à Bamenda, en vue de réclamer l’harmonisation des deux systèmes juridiques en vigueur dans le pays. Très actif dans la contestation, il est considéré comme l’un des pionniers du mouvement indépendantiste anglophone. Aujourd’hui en exil aux Etats-Unis d’Amérique, il est devenu le deuxième président du « gouvernement intérimaire » début janvier 2018, après l’arrestation de Julius Ayuk Tabe. Me Harmony Bobga avait été désigné aux Etats-Unis, à l’issue d’un Conseil des différentes Commissions du gouvernement intérimaire. Avant d’être à nouveau remplacé par Samuel Ikome Sako. Plusieurs autres leaders séparatistes sont embusqués aux USA. Comme Nso Foncha Nkem ou encore Akwanga Ebenezer, président de l’African People’s Liberation Movement (Aplm) et des Southern Cameroon Defense Forces (Socadef) qui, en novembre 2018 était en tournée en Afrique australe notamment en Afrique du Sud et au Lesotho pour promouvoir la cause de l’indépendance de l’Etat imaginaire que les séparatistes rêvent d’instaurer en unifiant les deux régions anglophones du Cameroun. Sputniknews rapporte que ce natif de Tiko (Sud-Ouest) s’est notamment adressé aux militants du South African Communist Party (Sacp), de la Young Communist League of South Africa et du South African Students Congress.

Par Arthur Wandji

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here