Affaire « Macron » : Saint Eloi Bidoung dénonce les médias français

0
523

Le Président Bongo, répondant à une question de  journalistes sur les biens mal acquis a dit : si les médias français attaquent le Président du Gabon, je demanderai aux médias du Gabon d’attaquer le Président de la France.

Il ne se passe plus de jours, de semaines, sans que les médias Français, ne s’attaquent ; soit au  Président Biya, soit au Cameroun. Quand ce n’est pas le journal « Le Monde » c’est « Radio France Intoxication » (RFI) deux porte-voix et caisse de résonnance à l’internationale de la grande France. Quand ce n’est pas l’âge du président qui est chahuté, c’est son état santé qui est servi au menu. Quand ce ne sont pas ses biens dits mal acquis qui sontmis à l’indexe, c’est sa gouvernance qui est passée au crible. Quand ce n’est pas la forme de l’Etat qui est remise en question, c’est les droits de l’homme qui sont posés sur la table.  Pour ces médias, quand les terroristes tuent nos gendarmes, c’est de l’auto-défense quand l’armée réplique, c’est de la barbarie, le non-respect des droits de l’homme.

Pauvre Issa René SADI, Ministre de la Communication, éternel diplomate devant l’Eternel,qui s’arrache les cheveux,  crie à se casser la voix sur tous les toits et sur tous les plateaux, pour dire au monde entier qu’il y’a un complot ourdi, une volonté manifeste de déstabilisation du Cameroun.Rien n’y fait le monde est fou et s’en fout. Radio France intoxication continue son œuvre diabolique, en semant confusion, désolation, consternation,frustrations,désordre et division dans notre pays.

Où va le monde ? Que veut radio France Intoxication ?Pourquoi tant de charges, tant d’acharnement,tant de matraquage médiatique pour remettre au goût du jour les affaires ayant émaillé la vie du Cameroun. Des Affaires AtanganaThierry, Titus Edzoa, Marafa, Lydienne Eyoum, Yves Michel Fotso ; en passant par les AffairesNguini Effa,Edou,Gilles Belinga, Inoni, AtanganaMebara…. Oui des affaires!Il y en a euau Cameroun comme ailleurs, mais pas plus qu’ailleurs. Pourquoi et en quoi les affaires du Cameroun, seraient-elles plus croustillantes, que celles de la France ? Le« donneur de leçons » oule« redresseur de torts »doit se rappelerqu’à chaque grand nom de France, est grefféeune affaire.Ce sont les affaires que vous voulez voir? Oui. Parlons-en.

LES AFFAIRES DE LA GRANDE FRANCE

C’est dans cette France si pieuse, aussi catholique, que l’on rencontre le plus grand nombre d’affaires et d’hommes d’affaires : « Affaires Patrice Pelât »,« Affaire Berigovoy », « Affaire Grossouvre » tous morts par suicide dans les placards de l’Elysée. « Affaire Tapi »« Affaire Clearstream »« Affaire Sarkosy », « Affaire OM-VA », « Affaire de Villepin », « Affaire Guéant », « Affaire Karachi », « Affaire des six de Vincennes »,« Affaire Merat », « Affaire Tiberi », « Affaire Longuet », affaires« Léotard », Michel Noier, « Jupé ». « Affaire Chirac », « Affaire Fillon », « Affaire Le Pen », « Affaire des fausses factures du Parti Socialiste », « Affaire Jean Christophe Mitterrand et Christian Nucci », « Affaire Elf », « Affaire Giscard et les diamants de Bokassa », « Affaire StraussKahn », « Affaire Béthencourt »….

La France a ses affaires, visiblement  le Monde et Rfi, n’en ont que faire ! Ils les considèrent comme des futilités; pourtant, ce sont des affaires qui ont pourri la vie et le climat politique en France, brisé des ambitions,des espoirs,des avenirs et des destins. Les affaires Africaines sont plus juteuses et plus sérieuses pour Le Journal «  le Monde » et RFI : Affaire de biens mal acquis de Bongo père et fils, Biya père et fils, Obiang père et fils, Sassou et famille ; voilà  pour ces médias de vraies Affaires. Pourquoi tant d’insistance ?Réponse : c’est parce que le Monde des Affaires Africaines paient plus.

LES MALADES DE L’ELYSEE

Le journal Le Monde, continua d’afficher à la une et dans ses colonnes, la grande forme et bonne santé du Président Mitterrand ; pourtant rongé par cancer de la prostate en phase terminale. Pourtant, le président ne tenait debout, que grâce à des séances de chimiothérapie du Professeur Bernard Debré et de son Médecin personnel Gluber. Le couple Présidentiel apparaissait en public, bétonné d’anti-inflammatoires. François Mitterrand, Mourra quelque mois seulement après son départ de l’Elysée, en cédant sa place à un autre grand malade ; qui,dans le plus grand secret, souffrait des insuffisances mentales et physiques. Le Journal Le MONDE le savait et n’en parla jamais.L’information,  pourtant secret de tous, était classée secret d’Etat. Aux Quatorze ans de Mitterrand et aux douze ans de Chirac, cela fait 26 ans de mensonge et de rétention de l’information aux français.

Nicolas Sarkozy ne se portait pas mieux, on soupçonne que ce dernier, souffrait d’une maladie psychiatrique (la bougeotte). François Hollande, était-t-il en meilleur santé ? A part ce qu’on lui connait de commun avec son camarade de parti  Dominique StraussKahn.

Charles De Gaule, vécu à l’Elysée  avec un cancer, Georges Pompidou,mourut de suite d’un cancer généralisé. Pas de quoi inquiéter ou émouvoir RFI encore moins le journal « le Monde ». Mais, que Paul Biya tousse,  « Gomez et Bo bouvier »  attrapent la parlotte  la diarrhée verbale, que son fils éternue, et  le Monde grelotera de fièvre !

LA GRANDE FRANCE, PAS SI CATHOLIQUE

C’est à la tête de ce grand pays,  que s’est s’installé un célibataire et qui le soir venu, se cachait la tête sous un casque, sur un scooter, pour tirer un coup chez une jeune fille. Chirac faisait autant. Doit-on croire que nous sommes en face d’un syndrome français ? François Mitterrand, en son temps, se dérobait toutes les nuits de sa femme, pour aller  chez sa maîtresse plus connu sous l’appellation de « La Mère de Mazarine » ; une fille adultérine dont le monde entier connaissait l’existence. Mais que le journal « le Monde » n’a pas révélé au profit de la conspiration du silence, l’omerta.

La France, La Grande,la normale France est maintenant devenue l’anormale. Seul dans son palais, de jour comme de nuit, François Hollande à fait voter une loi honteuse, qui épargne aux français, les douleurs de la solitude sentimentale :« le mariage pour tous ». La première fille de l’église catholique, la France de Richelieu,de Jeanne d’Arc et de plusieurs Saintschrétiens, a jeté la Bible dans la cheminée, pour se transformer en Sodome et Gomorrhe ; version modernisée ou l’on peut voir à la télévision et dans les pages des magazines des hommes barbus s’embrasser en se roulant des pelles devant Dieu et devant des hommes. Voici la Grande France, qui sombre dans l’anormal, pays qui autorise les femmes à faire l’amour entre elles et d’adopter les enfants issus d’union entre hommes et femmes ; pour en faire des bébés hollandais. C’est cette France à l’inverse du Cameroun, qui est gouvernée par un jeune de 42  ans marié à une femme de 67 ans. La France à l’envers ! Seigneur bénit soit-il cet enfant qui ne sait pas ce qu’il est, ni ce qu’il fait. Que ses errements verbaux lui soient pardonnés. Amen !

Comme dirait un bon marseillais, « Ha, pitain ! RFI, elle a pété les plombs ! ». Paul Biya avait déclaré, qu’il vous donnait rendez-vous dans vingt ans. Supportez encore quelques années. Alors le monde sera en rires ou en pleurs. Le « Monde » est fou. Ainsi va le monde !

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here