Football professionnel : Retour de Bamboutos sur de grandes marques

Le club a laminé Colombe du Dja et Lobo (2-5) en ouverture de saison ce samedi.

0
359
René Ndi aux prises avec des défenseurs de Colombe. Ph. lagazetteolympique.com

Bamboutos Fc de Mbouda a signalé son retour en Elite one par une lourde défaite de 2-5 infligée à la Colombe du Dja et Lobo. En ouverture de saison ce 18 octobre 2019 au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Les Mangwa boys se sont signalés dès la 3ème minute par ce tir croisé de Hansi Muller Douma Mbappe réussissant un crochet à l’entrée de la surface de réparation adverse, pour enchaîner une frappe croisée déviée par le portier Julius Fumlan Atengong. Mais le dernier rempart des locaux n’aura pas la même lucidité sur ce tir de René Ndi sur un balolon mal repoussé par la défense de Colombe (10ème). Le festival était ouvert. Alors que Christian Fack Bayokolack a rétabli l’équilibre au compteur trois minutes seulement après, sur un lobe pourtant effleuré par le portier de Bamboutos. Hansi Muller Douma trouve enfin le chemin des filets à la 30ème minute, avant de servir un centre repris en volée par Ulrich Andrey Pange Lobe (33ème).

La pause permet à Gabriel Zabot de remonter le moral à ses troupes. Résultat, dès l’entame de la seconde période, le même Christian Fack réduit le score à 2-3 (47ème). Mais en réaction, Bamboutos appuie sur l’accélérateur et au terme d’une belle construction, Achille Fokem Namekong trompe le portier des locaux sur une frappe sèche au ras du poteau gauche (60ème). Avant de céder sa place à Eliezer Kami Nyabeye. Lequel ouvre son compteur lui aussi trois minutes après son entrée.

La messe est dite. L’oiseau du Dja et Lobo ne peut plus atteindre la hauteur du Mont Bamboutos. L’équipe de Gabriel Zabot travaille à limiter les dégâts, alors que Laurent Djam et ses coéquipiers se montrent davantage affamés. Mais la défense adverse a appris à se montrer un peu plus réaliste. Alioum Sidi met un terme au calvaire des joueurs du Sud.

En lever de rideau, la saison avait été également ouverte chez les dames sur le même score en faveur du Canon de Yaoundé, face à Vision. La Fédération camerounaise de football a ainsi tenu le pari de relancer les championnats d’élite qu’elle a repris à la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) qu’elle a au préalable suspendue, et qui refuse de se plier. La guerre se poursuit. En attendant, la Fécafoot avance dans l’organisation du championnat.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here