Grâce à son bourreau, Essombe Tiako peut encore revenir dans l'arène

La chance a souri finalement à Essombe Tiako. La lutteuse camerounaise vient d’être repêchée dans sa catégorie (53kg dames), pour un dernier combat avec en jeu la médaille de bronze. A la faveur des règles de jeu qui prévoient qu’en cas de qualification d’une lutteuse pour la finale, celle qu’elle a battue d’entrée, est repêchée pour cette médaille. Et en battant la Polonaise Marta Zasina Roksana (12-2) en quarts de finale, puis la Mongolienne Bat Ochir Bolortuya (3-6), la Japonaise Mukaida Mayu offre ainsi une occasion à la Camerounaise de revenir dans l’arène. Ledit combat a lieu ce vendredi à 3h, contre la Polonaise Marta Zasina Roksana.

- Publicité -

Dès son entrée sur scène, le porte-étendard du Cameroun à Tokyo 2020 avait perdu (0-10) contre Mukaida Mayu. Un score qui symbolisait la nette domination de la Japonaise, 24 ans, sur son adversaire de 33 ans. Mais les yeux de la capitaine de l’équipe camerounaise étaient restés rivés sur le tapis B du Makuhari Messe Hall de Tokyo qui devait abriter le prochain combat de son bourreau. Avec l’espoir que celle-ci neutralise également la prochaine cible.

C’est fait. Reste à Joseph Emilienne Essombe Tiako de concrétiser cette fois-ci et de donner du sourire à ses compatriotes meurtris par la série noire subie par les 11 autres athlètes du Vert-rouge-jaune qui ont aligné une série de défaites au fur et à mesure de leur entrée en compétition.

Sur le même sujet

JO 2020: Essombe Tiako tombe comme les autres

Essombe Tiako peut-elle sauver l’honneur du Cameroun?

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.