Election à la Fécafoot : Jules Denis Onana se désolidarise du Synafoc

L’ancien Lion indomptable ne se reconnaît pas dans le consensus autour de Samuel Eto’o.

0
197
Jules Denis Onana n'est pas encore prêt à faire la passe à Eto'o

« Je suis encore en course pour l’élection du présidence de la Fécafoot». Parole de Jules Denis Onana. L’ancien Lion indomptable est toujours en course pour la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Et pourtant, en mi-journée, le Syndicat national des footballeurs du Cameroun (Synafoc), par la voix de son président Gérémie Sorel Njitap, a annoncé que « messieurs Jules Denis Onana et Emmanuel Maboang Kessack acceptent d’apporter leur soutien total et inconditionnel à la candidature de monsieur Samuel Eto’o ». Faux, « je n’étais pas aux travaux et cela n’est pas vrai », réagit celui qui était le premier à déclarer son intention de briguer la présidence de la Fécafoot. «Le communiqué a été écrit avant la rencontre, mais il reste valable puisque rien n’a changé », assure-t-il.

- Publicité -

Parlant du communiqué qu’il a signé et qui est apparu sur les réseaux sociaux, contrariant les résolutions des négociations de Douala autour du Synafoc. « En tant que membre du Synafoc, j’adhère à votre proposition louable de fédérer, pour l’élection à la présidence de la Fécafoot, toutes les candidatures des anciens footballeurs en un projet commun,…je me réserve le droit de me déterminer, au sujet de votre initiative, dans le délai que je jugerai opportun », a-t-il écrit et envoyé au secrétaire général du Synafoc avant la rencontre. En clair, l’homme compte se déterminer dans un délai qui n’est pas celui du Synafoc. Du moins, pas maintenant. Mais Gérémie Njitap qui a échangé avec Samuel Eto’o et Maboang Kessack, semble être vite allé en besogne.

En invitant les trois candidats anciens Lions indomptables, le président du Synafoc voudrait que les candidats partagent leurs projets avec les membres du Comité directeur du Synafoc. « L’objectif recherché était de susciter l’unité et le consensus autour d’une candidature unique qui préserverait toutes les chances de la famille du football d’accéder à la présidence de la Fécafoot», écrit-il. Et de souligner que « les footballeuses et des footballeurs prennent la résolution d’unir leurs forces autour d’une seule candidature le 11 décembre 2021 lors de l’Assemblée générale élective à la Fécafoot ».

Le Synafoc devra encore attendre car Jules Denis Onana ne compte pas encore capituler. Peut-être que le Héros de la Coupe du monde 1990 attend de voir la direction que prendra le Collectif des anciens Lions indomptables (Calif) dont la position n’est pas encore affichée. Même si son président, Bertin Ebwelle, était de la rencontre de Douala. En 2018, ces deux associations avaient deux des leurs en course : Joseph Antoine Bell et Maboang Kessack. Le choix avait été porté officiellement sur l’ancien gardien. Jules Denis Onana avait déjà promis qu’il s’alignera sur les positions de ses anciens coéquipiers.

Sur le même sujet

Les footballeurs soutiennent Samuel Eto’o

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here