Coupe du monde 2022 : quels joueurs pour le Cameroun ?

0
37
Lions-indomptables-du-Cameroun-en- pleine-concertation-préparatoire

A près de deux semaines du Mondial 2022 au Qatar, le sélectionneur du Cameroun, Rigoberto Song maintient le suspense. Si un noyau est déjà en place avec une vingtaine de joueurs qui font l’unanimité, il devrait y avoir une ou deux surprises.

- Publicité -

La rivalité Onana-Ondoa n’aura pas lieu

Chez les gardiens, impossible d’imaginer André Onana ne pas figurer dans liste des 26 joueurs de Rigobert Song. Impossible de l’imaginer en-dehors des filets camerounais tout court. En superbe forme avec l’Inter Milan, le joueur de 26 ans est le titulaire incontestable. Il aura pour doublure Dévis Epassy. Le gardien d’Abha en Arabie Saoudite a déjà prouvé qu’il peut assurer en cas d’absence d’Onana.

La question est de savoir qui accompagnera ce duo ? Deux noms ont la cote : celui du pensionnaire de l’AS Vita Club Simon Omossola et celui de Coton Sport Anye Derrick, sacré meilleur gardien du championnat camerounais cette année. Pas de place en vue cependant pour Fabrice Ondoa, le meilleur gardien de la CAN 2017.

Et si c’était avec Nkoulou en défense ?

En défense, beaucoup de joueurs peuvent déjà être certains d’être du voyage pour le Qatar. Notamment l’expérimenté Michaël Ngadeu. Absent du précédent stage de l’équipe, le joueur de La Gan toise est dans la liste élargie qui a été envoyée à la FIFA. Le Nantais Jean Charles Castelletto est également sur la liste. Pareil pour Christopher Wooh et Enzo Ebosse qui brillent depuis le début de cette saison respectivement avec le RC Lens et Udinese. Pas d’inquiétude non plus pour les habitués de la sélection comme Faï Collins et le rugueux Nouhou Tolo. Song devrait également choisir entre son protégé Olivier Mbaïzo (Philadelphia Union) et le prometteur Oumar Gonzalez de l’AC Ajaccio.

Une surprise est cependant à prévoir : la convocation de Nicolas Nkoulou. Si Rigobert Song l’a ramené en sélection lors du précédent stage après 5 années à l’écart, ce n’est certainement pas pour lui fermer la porte du Qatar. Surtout que depuis qu’il a joué contre l’Ouzbékistan et la Corée du Sud en septembre dernier, le joueur d’Aris Thessalonique en Grèce s’est adjugé une place de titulaire dans l’effectif d’Alan Pardew.

Pas de surprise en vue au milieu Au milieu de terrain, Rigobert Song va enfin mettre fin au débat sur la présence ou non d’André Zambo Anguissa au Mondial 2022. Le milieu de Naples sera (sauf blessure) dans la liste. L’ancien Marseille fait partie des joueurs que l’on sait incontournable. Malgré leur irrégularité en clubs, Martin Hongla (Hellas Verone) et Pierre Kunde Malong (Olym piakos) font également partie des sûrs. Olivier Ntcham (Swansea) lui, a garanti sa place avec ses belles performances lors des deux précédents matchs amicaux de la sélection. Jean Onana peut lui-aussi espérer. Même s’il n’a disputé que 5 matchs avec le RC Lens cette saison en Ligue 1, le natif de Yaoundé est une valeur sure. Un joueur qui fait moins l’unanimité, mais qui sera de la partie, Samuel Oum Gouet. Souvent moyen avec l’équipe nationale et très peu utilisé à Mechelen en Belgique, il a la chance de faire partie des protégés du sélectionneur. Ce n’est pas le cas pour Gaël Ondoua qui n’a disputé que 50 minutes cette saison avec Hannovre en D2 d’Allemagne. C’est là que l’option Georges Mandjeck peut être activée. Comme Nicolas Nkoulou, le milieu du Nea Samalis (8 matchs en championnat de Chypre cette saison) peut dépanner et apporter l’expérience dont le groupe a besoin. C’est le seul parmi ces milieux à avoir déjà disputer un Mondial (en 2010, Ndlr.).

En attaque, beaucoup d’appelés peu d’élus

Pour constituer son compartiment offensif, Rigobert Song a quelques idées assez précises. Cet entraîneur qui a du mal à apporter de la nouveauté devrait composer une liste d’attaquants assez attendue. Le premier nom sur le papier devrait être celui d’Eric-Maxim Choupo Moting. Le joueur qui s’éclate ces dernières semaines au Bayern Munich (7 buts lors de ses 6 derniers matchs consécutifs toutes compétitions) n’a aucune crainte pour sa place.

Malgré un début de saison assez difficile, le capitaine Vincent Aboubakar et le Lyonnais Karl Toko Ekambi ont eux aussi, leurs places assurées. Idem pour Nicolas Moumi Ngamaleu (Di namo Moscou). Après avoir finalement accepté de jouer pour le Cameroun après des années d’hésitation, Georges-Kévin Nkoudou (Besiktas), Jean-Pierre Nsamé (Young Boys) et Bryan Mbeumo (Brentford) devraient également participer à leur premier Mondial. D’autant plus qu’ils brillent actuellement avec leurs clubs respectifs. Leur pourcentage de chance est en effet élevé.

Maintenant, il reste deux joueurs à dé partager. Igantius Ganago qui s’est érigé en héros du FC Nantes ces der niers temps (3 buts et une passe décisive lors de ses quatre derniers matchs toutes compétitions). Percutant et enfin à son meilleur niveau, il frappe à la porte. Mais Rigobert Song qui s’est passé de ses services lors du stage de septembre dernier pourrait récidiver, question de donner sa chance à un joueur local : Marou Souaibou. L’attaquant de Coton Sport vient de réaliser une année folle. Sacré meilleur joueur du championnat camerounais, le joueur de 20 ans a des raisons d’espé rer. Une sélection qui serait méritée. Rigobert Song a encore quelques jours pour y voir plus clair.

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.