Fécafoot : Samuel Eto’o vire un cadre pour « soupçons » de malversations financières

0
280

« La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) porte à la connaissance de l’opinion publique en général, à ses partenaires et sponsors en particulier, que madame Ngo Mbog Binyet Liliane, précédemment chef Département marketing et responsabilité sociétale, ne fait plus partie des effectifs de la Fécafoot à cause de soupçons de malversations financières». L’information est contenue dans un communiqué rendu public ce 5 mai 2022 par la Fécafoot. L’aventure n’aura pas duré pour l’ancienne chef du département Marketing et des relations publiques de la Société métropolitaine d’investissement de Douala (SMID) fondée par la Communauté urbaine de Douala.

- Publicité -

Recrutée en avril 2020 par Séidou Mbombo Njoya en remplacement de Laurence Fotso, la déchue avait pourtant manifesté sa joie après la victoire de Samuel Eto’o contre celui-là même qui l’avait nommée. « Liliane, je peux vous le révéler aujourd’hui, était parmi les personnes qui ont célébré l’élection de Samuel Eto’o au détriment de Seidou Mbombo Njoya. Mais elle a vite déchanté, contre toute attente», lit-on sur le site gazetti237.com qui rapporte les confidences d’un cadre de la Fécafoot.

Au moment où le nouveau patron de la Fécafoot rend publique son communiqué, la déchue serait portée disparue. Samuel Eto’o lui donne « 72h pour la remise des clés et l’inventaire contradictoire du bureau qu’elle occupait au sein de l’institution ». Mais le maître de la Tour de Tsinga n’est pas disposé à attendre longtemps au cas où… « Passé ce délai, cet inventaire sera fait de façon unilatérale avec toutes les conséquences», menace-t-il.

Facebook Comments Box
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here