Constructions anarchiques. La CUD sensibilise les populations

0
60

Des informations sont mises à la disposition du grand public dans le cadre des premières journées de l’urbanisme de Douala qui vont jusqu’ au 26 novembre prochain.

- Publicité -

Comment monter des dossiers de demande de permis de construire et quels sont les textes de lois en matière d’urbanisme ? Voila un exemple d’interrogations auxquelles vont répondre les journées de l’urbanisme de Douala qui ont ouvert leurs portes le 23 novembre dernier. L’initiative tient d’un constat réalisé à la lecture de quelques statistiques  enregistrées par la Communauté Urbaine de Douala (CUD) dans le cadre de la délivrance des actes administratifs d’urbanisme. Ces statistiques indiquent qu’en 2020, moins de 7% des constructions dans la ville ont fait l’objet de délivrance d’un permis de construire. Aussi, plus de 60% des dossiers de demande de ces permis ont été rejetés lors de leur soumission en première instruction.  Dans le même sens,  moins de 30% des dossiers présentés sont préparés sous la supervision d’un professionnel des métiers de la construction.

Pour la CUD, l’analyse de ces données, permet de dégager deux causes majeures.  La méconnaissance du cadre législatif et réglementaire  régissant la gestion de l’urbanisme en milieu urbain par la grande majorité des acteurs. La deuxième raison serait  l’incivisme des populations. L’un des objectifs de cet événement en cours est donc d’apporter la bonne information aux populations.

 « ll est important que les populations de Douala viennent poser des questions aux experts, par ce que c’est en respectant les règles d’urbanisme que nous construisons un cadre de vie  agréable pour tous. Si vous construisez chacun de manière anarchique, vous représenterez un risque pour vos voisins. Nous avons détruit des immeubles à risques.  Nous allons continuer  à le faire. » a indiqué Roger Mbassa Ndiné, le maire de la ville. Ces journées se déroulent sous formes d’ateliers, débats et exposition  des ordres professionnels des métiers de la construction, des sociétés immobilières d’aménagement etc.  Cette première édition est placée sous le thème : « Douala, ville planifiée et réglementée, gage d’un habitat agréable pour tous ».

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here